Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le ministère de la Culture a retiré son sponsoring au festival d’Ifrane




Toutrite tourne en eau de boudin

Le ministère de la Culture a retiré son sponsoring au festival d’Ifrane
La cinquième édition du Festival Tourtite d’Ifrane s’est terminée en queue de poisson. Certes, ses trois soirées artistiques organisées au Complexe sportif de la paix auraient drainé près de 70.000 festivaliers sans compter les milliers de visiteurs des expositions du Pôle nature organisées à la Place de la couronne et ceux de l'exposition collective des 150 œuvres d'art exposées par une vingtaine d'artistes à la salle des conférences de la cité, mais elle a été marquée par de nombreux problèmes d’ordre logistique et financier.
Sur le plan de la logistique et du soutien technique, il est déplorable de constater que le Pôle nature qui a abrité les stands des expositions des produits du terroir et ceux des expositions de l'aquarium du CNHP ainsi que les ateliers éducatifs pour enfants et les jeux de loisirs gratuits a été privé d’électricité, ce qui a rendu impossible toute activité en nocturne.
En outre, quelques personnes ont exploité d'une manière illégale et frauduleuse le parking du Complexe sportif qui est un patrimoine du conseil provincial pour imposer une dîme de 10 DH aux centaines d'automobilistes qui voulaient se garer lors des soirées artistiques.
Pire encore, selon un communiqué de l'association organisatrice du festival, le ministère de la Culture qui fait partie des sponsors officiels du festival s’en est désengagé sans préavis, avance-t-on. Mais d’aucuns se demandent si l’attitude du ministère ne constituait pas une réaction à toutes ces failles et lacunes  qui ont caractérisé l’organisation d’un festival qui ne cesse de perdre de son crédit.
Selon ladite association, les régisseurs de ce département n'ont pas été au rendez-vous pour régler les cachets des artistes de la soirée de clôture qui a drainé plus de 40.000 spectateurs. Ce qui a mis les organisateurs dans le pétrin vu les difficultés rencontrées pour trouver les fonds nécessaires.
A signaler que depuis la troisième édition, le ministère de la Culture débloque, en tant que  sponsor officiel un montant de 150.000DH pour couvrir les frais de chacune des soirées de clôture et qu’à l'instar des années passées, des contacts ont été entrepris avec la délégation régionale de la Culture qui a assuré les organisateurs du maintien de ce sponsoring officiel.
Pour protester contre le désistement de ce département, les organisateurs comptent organiser prochainement un sit-in devant la délégation régionale du ministère de la Culture de Meknès, conclut le communiqué de presse.

MOHAMMED DRIHEM
Lundi 25 Juillet 2011

Lu 401 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs