Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le ministère de l’Economie et des Finances fait cavalier seul

La DTEF rame à contre-courant




Le ministère de l’Economie et des Finances fait cavalier seul
Les organismes de conjoncture ont tous tort en ce qui concerne l’évolution des indicateurs économiques et en particulier le taux de croissance, seul le ministère de l’Economie et des Finances a raison.
Au moment où le pronostic le plus optimiste d’entre ceux des organismes de conjoncture nationaux et internationaux, à l'image de la Banque mondiale (BM), de Bank Al-Maghrib (BAM), du Centre marocain de conjoncture (CMC) et du Haut-commissariat au plan (HCP), table sur une croissance qui ne devrait pas dépasser au meilleur des cas 3%, le département de Mohammed Boussaid fait cavalier seul en prévoyant une croissance de 4%.
Alors que la tendance générale qui a marqué les prévisions de la BM, BAM, CMC et le HCP était la révision à la baisse de la prévision de croissance sur la base d’un reflux de la croissance détecté durant la première moitié de l’exercice en cours, suite à la démystification des résultats de la campagne agricole, le ministère de l’Economie et des Finances, par le biais de la Direction du Trésor et des finances extérieures, est le seul à minimiser l’impact de la diminution de la valeur ajoutée agricole et de sa contribution négative dans la croissance.
Pendant que tous lesdits organismes  sont unanimes à mettre en exergue le poids de l'activité primaire, dont la valeur ajoutée est en baisse de 2,3%(HCP), dans l'ensemble de l'activité économique nationale et de son impact sur la croissance, la DTFE voit la situation autrement.
 Face à cette unanimité, elle a, en porte- parole du ministère de tutelle, conforté sa prévision de 4% de croissance en 2014, par «la confirmation de l'hypothèse d'une campagne céréalière moyenne conjuguée au bon comportement des autres cultures notamment l'arboriculture fruitière, ce qui devrait se traduire par une baisse limitée de 1% de la valeur ajoutée du secteur agricole après la performance de 19% réalisée en 2013».
Dans sa note de conjoncture pour le mois de juin, la direction relevant du département de l’Economie et des Finances s’est livrée à une analyse sectorielle sélective, ne prenant en compte que les secteurs en bonne santé, qui ne peuvent en aucun cas être d’un impact important sur l’ensemble de l’économie nationale.
Elle a rappelé que l’activité de la pêche côtière et artisanale a enregistré durant le mois d'avril une sensible hausse de 56% des débarquements en volume, sans parler de son évolution en valeur, indiquant que ce résultat a largement compensé les baisses enregistrées au 1er trimestre 2014 (13,4%) laissant ainsi apparaître une progression de l'ordre de 2,8% au terme des quatre premiers mois de l'année en cours. Elle évoque aussi une hausse de  la production de phosphate de 4,3% à fin avril, sans pour autant revenir sur ses exportations qui sont sur un trend baissier depuis l’année dernière.
Plus étonnant, les auteurs de la note de la DTFE se basent sur une insignifiante augmentation de l'indice de la production industrielle de 0,9% au cours du premier trimestre pour estimer que «les industries de transformation se sont inscrites dans une trajectoire de redressement progressif en ce début d'année». Tout en mettant en exergue également, la hausse de la production du secteur énergétique de 5,7%, l’augmentation de la consommation d'électricité de 3,7% à fin avril, et le raffermissement de l’activité touristique 9,9% à fin avril.
Une telle publication atteste de l’obstination déraisonnable de ce gouvernement qui continue à «cacher le soleil avec un tamis». 

Mohammed Taleb
Samedi 5 Juillet 2014

Lu 798 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs