Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le mariage homosexuel divise la France


Après la rue, le débat s’installe au Parlement



Le mariage homosexuel divise la France
Les députés français ont entamé hier mardi le marathon du projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, un débat qui devrait durer quinze jours et voir s'opposer frontalement majorité de gauche et opposition de droite qui se sont déjà mesurées dans la rue.
 Les positions sont connues et tranchées. Avec le gouvernement, les députés de gauche pensent qu'il faut ouvrir aux couples homosexuels et à leurs enfants les mêmes droits qu'aux familles hétérosexuelles.
 C'est la position que défendra la ministre de la Justice Christiane Taubira à l'ouverture des débats à 15H00 GMT. "Il n'y a pas de raisons que les couples hétérosexuels soient protégés par l'Etat et que les couples homosexuels ne puissent pas bénéficier de cette protection", a-t-elle réaffirmé dimanche.  "Pas de raisons non plus pour que les enfants des couples hétérosexuels bénéficient d'une sécurité juridique, tandis que les enfants d'homosexuels n'en bénéficient pas", a-t-elle ajouté. Il y aurait en France plusieurs dizaines de milliers d'enfants dans ce cas. L'opposition, soutenue par l'Eglise catholique, ne désarme pas, surtout sur la question de la filiation: un enfant ne peut se construire normalement qu'avec des parents de sexe différent, dit-elle, à l'instar de certains psychiatres.  Pour s'opposer au projet de loi, elle a déposé plus de 5.000 amendements, un nombre inhabituellement élevé.
 Mais, quelle que soit la durée des débats, les dés sont jetés. "Une loi sera votée et même à une large majorité", a prédit le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.
 Selon un dernier sondage Ifop publié samedi, l'opinion est majoritairement favorable au mariage homosexuel (à 63% pour) mais très partagée sur l'adoption par des couples du même sexe (49% pour, 51% contre).

AFP
Mercredi 30 Janvier 2013

Lu 362 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs