Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le marché du halal a le vent en poupe en Belgique

L’économie halal, en expansion rapide, est porteuse d'opportunités tant en Europe qu'en matière d’exportation




Du chocolat aux sauces, en passant par les laitages, les boissons gazeuses ou encore les médicaments et le textile, la certification halal ne concerne plus que la viande en vente dans différentes boucheries tenues par des Musulmans en Belgique, mais devient un vrai business.
 Ce marché, qui représente un chiffre d'affaires de près de 2 milliards d'euros, ne fait pas uniquement le bonheur des Musulmans de Belgique mais aussi de citoyens d'autres confessions qui estiment que les produits halal ont un meilleur goût et offrent un meilleur rapport qualité prix.
 Cependant, les produits halal ne sont pas seulement réputés pour leur goût, encore moins pour leur pureté propre à la religion. En Belgique c'est devenu une tendance, un effet de mode. Ces produits ne sont plus commercialisés essentiellement à travers les canaux de distribution classiques, comme les boucheries ou les petits magasins de produits ethniques. Dans les grandes surfaces ou les marchés de quartiers, on leur consacre des rayons en bonne et due forme et leurs vendeurs ne sont pas forcément des Musulmans.
Le halal est aussi et surtout une grande opportunité pour les opérateurs économiques, notamment les entreprises de produits de luxe comme le chocolat ou les parfums. Pour ces dernières, la certification est devenue un label précieux qui fructifie leurs affaires, notamment à l'exportation, le marché mondial du halal représentant près de 700 milliards de dollars.
 La course à la certification en Belgique a, d'ailleurs, fait récemment l'objet d'une vive polémique autour d'un produit typique : le sirop de Liège dont le producteur vient d'obtenir le label halal pour conquérir le monde musulman.
 Composé uniquement de jus de pomme et de poire, cet élixir célèbre a fait jaser les habitants de cette ville du sud de la Belgique qui ont vu dans cette démarche purement commerciale, selon son auteur, un véritable sacrilège, voire une "trahison" de la culture de cette siroperie vieille de 113 ans, en courant après un autre label.
 Le succès de ce business lui a également valu une place institutionnelle dans les organes de l'agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (AWEX) qui a créé sous son aile un "club halal" car, à ses yeux, "l'économie halal, en expansion rapide, est porteuse d'opportunités tant en Europe qu'à la grande exportation".
 Ce club englobe plus d'une centaine d'entreprises belges qui opèrent dans des domaines aussi diversifiés que l'agro-alimentaire, la biochimie, les produits pharmaceutiques et cosmétiques, le textile et l'emballage.
 Le halal a aussi envahi le monde de la toile. Des dizaines de noms de domaines en Belgique utilisent ce mot pour vanter des produits et des services. Et là encore pas uniquement la nourriture qui est concernée mais aussi des offres de service comme les formations, les voyages ou les spectacles certifiés halal.

Jeudi 27 Août 2015

Lu 575 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs