Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le marché devrait couvrir la demande

7,7 millions de têtes seraient offertes à l’abattage pour le sacrifice de l’Aïd Al Adha alors que la demande est évaluée à 5,3 millions




Le marché devrait couvrir la demande
Tandis que l’offre globale en ovins et caprins destinés à l’abattage de l’Aïd El Kébir est estimée à 7,7 millions de têtes dont 4,8 millions d’ovins mâles et 3,1 millions d’agnelles et de caprins, la demande, elle, serait de l’ordre de 5,3 millions de têtes (4,3 millions d’ovins mâles et 1,12 million d’agnelles et de caprins).
En effet, dans un communiqué du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, la comparaison entre l’offre et la demande montre que les disponibilités couvrent largement la demande. Quoiqu’en établissant le total de l’offre globale à savoir les 4,8 millions d’ovins additionnés aux 3,1 millions de caprins et agnelles, l’on obtient 7,9 millions de têtes ! S’agit-il d’une simple méprise de la part du département ministériel au niveau de la rédaction de son communiqué ou d’une réelle erreur de calcul ?   
Ceci étant, à la veille de la fête du mouton, le ministère a procédé à l’évaluation de la situation prévisionnelle de l’approvisionnement du marché en animaux ainsi que l’état sanitaire du cheptel, et ce en étroite concertation avec les professionnels de la filière des viandes rouges.
Ainsi, le ministère souligne que cette fête religieuse sera marquée par un état sanitaire des animaux, satisfaisant dans l’ensemble des régions du Royaume grâce notamment aux programmes de surveillance, des campagnes prophylactiques et des traitements contre les maladies réputées contagieuses à incidences économiques et au renforcement des encadrements sanitaires menées par les services vétérinaires relevant de l’ONSSA (Office national de sécurité sanitaire et alimentaire).
Il est à noter, par ailleurs, que l’opération de l’Aïd Al Adha constitue une opportunité pour améliorer la trésorerie des agriculteurs pour lesquels l’élevage de petits ruminants représente la principale source de revenus, notamment dans les vastes zones de parcours qui couvrent environ 70% de la superficie du pays. 
Dans la foulée, le communiqué relève que les transactions commerciales des animaux d’abattage à l’occasion de l’Aïd Al Adha 1435 permettraient de réaliser un chiffre d’affaires dépassant les 8.5 milliards de dirhams, dont la grande partie sera transférée au milieu rural, permettant ainsi aux agriculteurs de faire face aux dépenses des autres activités agricoles, en particulier durant cette période de lancement de la campagne agricole 2014-2015. Ces ressources financières contribueront, selon toute vraisemblance, à dynamiser les activités économiques globales dans le monde rural.
Pour rappel, il est à noter que la campagne agricole 2013-2014 a connu un report de stock important des disponibilités fourragères du cheptel provenant de la campagne agricole précédente, qui a été caractérisée par une bonne production agricole. 
Ainsi, en dépit du déficit hydrique enregistré durant ladite campagne agricole, les prix des matières premières entrant dans l’alimentation animale sur le marché national ont connu une légère baisse.  La même source précise que grâce aux efforts conjugués des acteurs de la filière et de l’Etat (notamment à travers l’opération sauvegarde du cheptel), l’approvisionnement du marché a pu se dérouler dans de bonnes conditions. Cependant, pour cette année, les prévisions de plusieurs professionnels annoncent que le prix du mouton pourrait grimper inopinément. Combien même, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime assurerait un suivi rapproché de l’approvisionnement des différents marchés pour accompagner de près les cours des animaux commercialisés notamment au niveau des grandes surfaces, des souks ruraux et des principaux points de vente au niveau des villes... 

Meyssoune Belmaza
Lundi 22 Septembre 2014

Lu 535 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs