Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le marché des transferts bat son plein




Le marché des transferts bat son plein
Depuis le 11 juin et jusqu’au 2 septembre, le mercato estival est ouvert en Europe et permet aux clubs de recruter, vendre, prêter ou se faire prêter des joueurs. C’est l’occasion pour les équipes de se renforcer, de pouvoir monter l’équipe la plus compétitive possible en vue du prochain exercice. Cette saison, le marché, est, semble-t-il, très animé aussi bien pour les joueurs que pour les entraîneurs et tous les championnats sont concernés.
Cette année, les acteurs du mercato sont multiples, des clubs plus ou moins importants, les grands cadors européens «classiques» mais également de nouveaux acteurs, de nouveaux clubs riches qui sont très actifs pour recruter des joueurs parfois même à prix d’or à la manière du Paris Saint-Germain, de l’AS Monaco ou encore de l’Anzhi Makhachkala.
En Espagne, le marché est bien évidemment centré autour des deux « ogres » que sont le Real Madrid et le champion en titre le FC Barcelone. Le club de la capitale a opéré un changement d’entraîneur, José Mourinho qui ne s’entendait plus avec le vestiaire a été remplacé par l’Italien Carlo Ancelotti qui a remporté le championnat de France avec le Paris Saint-Germain. Le club a recruté de jeunes joueurs espagnols tels Isco (30M d’euro en provenance de Malaga) et  Illarramendi (39M d’euro en provenance de la Real Sociedad) et a récuperé Carvajal du Bayer Leverkusen pour 6,5M. Il a aussi laissé partir Callejon à Naples (10M) et Carvalho à Monaco. Le FC Barcelone, lui, a frappé un grand coup en recrutant le prodige brésilien Neymar, vainqueur de la Coupe des Confédérations 2013 pour 57M d’euro. Le club catalan s’est aussi séparé de Thiago Alcantara contre 25M d’euro, d’Eric Abidal et de David Villa parti contre 5M d’euro à l’Atletico Madrid. La Liga a aussi vu le départ d’Abdelaziz Berrada au club émirati d’Al Jazeera et l’arrivée d’Issam Al Adoua à Levante et Zakaria Bergdich à Valladolid.  
La Ligue 1, elle, a vu le Paris Saint-Germain et l’AS Monaco, dotés d’énormes moyens financiers,  contrôler le marché en achetant des stars mondiales. L’AS Monaco, dirigée par le milliardaire russe Dmitry Rybolovlev et tout juste revenue en première division a formé une équipe composée de stars tels les Colombiens Radamel Falcao  et James Rodrigez (60M et 45M d’euro), le milieu portugais Joao Moutinho (25M d’euro). Elle a aussi misé sur l’expérience en faisant venir Carvalho du Real Madrid et Eric Abidal du FC Barcelone gratuitement. Le champion en titre, lui, qui s’était déjà renforcé lors des mercatos précédents (Ibrahimovic, Thiago Silva…) a changé d’entraîneur en recrutant l’ancien champion du monde et sélectionneur français Laurent Blanc et a aussi réalisé un gros coup en recrutant le buteur uruguayen Edison Cavani pour  64M d’euro, ce qui constitue le plus gros transfert de l’histoire de la Ligue 1 à ce jour. Le désir des Parisiens est évidemment de tutoyer les sommets en Ligue des champions et concurrencer les cadors européens. Il est évident que le mercato n’est pas fini pour ces deux équipes qu’il faudra surveiller de près. Les autres clubs français eux sont impuissants, l’Olympique de Marseille, deuxième du dernier championnat, essaye tant bien que mal de suivre la cadence en recrutant des joueurs comme Dimitri Payet en provenance de Lille ou encore Benjamin Mendy (espoir en provenance du Havre) en plus du champion du monde des U20 Florian Thauvin ou du Marocain Carcela. Younès Belhanda, quant à lui, a choisi de partir au Dynamo Kiev, qui vient de recruter des joueurs comme Dieumerci M’Bokani, Jeremy Lens ou le Français Benoit Trémoulinas.
En Premier League, les rumeurs vont bon train, entre les départs de Gareth Bale et Luis Suarez, très demandés. Le premier par le Real Madrid qui serait prêt à faire des folies pour attirer le Gallois et le second par beaucoup de clubs parmi lesquels figurent Arsenal et  Real Madrid. En Angleterre, le marché demeure extrêmement ouvert et même un club «moyen» peut débourser de grosses sommes à la manière de Southampton qui a acheté le Kényan  Victor Wanyama pour 14,5M d’euro ou encore West Ham qui a déboursé 17,5 M d’euro pour Andy Carroll. Les gros clubs eux aussi demeurent actifs. Manchester City a recruté Fernandinho pour 40M d’euro et Jesus Navas pour 20M d’euro et serait sur le point de faire signer Alvaro Negredo de Séville. Les Londoniens de Chelsea accueillent un nouvel entraîneur qui n’est autre que José Mourinho qui revient après avoir été limogé en 2007 et qui veut mettre fin au règne des équipes mancuniennes sur la Premier League. Il a notamment recruté André Schürrle en provenance du Bayer Leverkusen (22M d’euro) et l’espoir hollandais Marco van Ginkel. Le champion en titre Manchester United dont le légendaire entraîneur Sir Alex Ferguson est parti à la retraite (remplacé par le coach d’Everton David Moyes) n’a pas encore été très actif lors de ce mercato mais il semble préparer une offre pour Cesc Fabregas. Arsenal, géré de main de maître par Arsène Wenger, accueille toujours autant de jeunes espoirs mais est à la recherche d’un attaquant de classe mondiale qui manque cruellement à l’équipe. Il est notamment question de Gonzalo Higuain ou de Luis Suarez. Du côté de Tottenham, l’objectif principal est de garder le «top player» de l’équipe Gareth Bale très convoité, mais le club a quand même recruté Paulinho en provenance des Corinthians (20M d’euro). Le mercato est très animé outre-Manche et nul ne doute que cela va continuer.
En Bundesliga, tous les regards se portent évidemment sur le Bayern Munich qui vient de réaliser le triplé Championnat-Coupe-Ligue des champions. Le club de la Bavière sera entraîné la saison prochaine par Pep Guardiola qui a connu le succès avec Barcelone (14 titres gagnés sur 19 possibles en trois saisons) et qui débarque en Allemagne avec sa philosophie de jeu. L’équipe a accueilli deux recrues de renom : Mario Gotze, recruté pour 39M d’euro en provenance du Borussia Dortmund et Thiago Alcantara, activement demandé par Guardiola en personne et recruté pour 25M d’euro. Mais le club s’est aussi séparé de Mario Gomez qui ne rentrait sans doute pas dans les plans du coach. Les Bavarois veulent  s’inscrire dans la durée et dominer le football européen. Le Borussia, lui, a dû laisser partir Gotze mais a recruté l’Arménien Henrikh Mkhitaryan qui a réalisé une excellente saison avec les Ukrainiens du Shakhtar Donetsk pour 27,5M d’euro. Il faut ajouter à cela la venue du Gabonais Aubameyang de l’AS Saint-Etienne (13,5M d’euro) et de l’arrière central grec Sokratis. L’objectif du Borussia cette année est de tenter de freiner le Bayern Munich dans sa quête du titre même si la tâche ne sera pas simple.
Du côté de la Serie A, le marché est plutôt calme, il n’y a pas de transferts majeurs. La Juventus de Turin, championne en titre a néanmoins fait venir un grand attaquant en la personne de Carlos Tévez vendu par Manchester City pour 9M d’euro et Fernando Llorente en fin de contrat avec l’Athletic Bilbao. La Vieille Dame a aussi recruté Angelo Ogbonna, grand espoir italien en provenance du Torino pour un montant de 13M d’euro et a vu partir Giaccherini à Sunderland. Pour sa part, l’Inter Milan, après une saison décevante, a procédé à un recrutement de valeurs montantes comme le Franco-Algérien Ishak Belfodil de Parme (7,5M d’euro) ou le prometteur Mauro Icardi pur produit de l’école barcelonaise en provenance de la Sampdoria (6M d’euro). A Naples, on a vu débarquer Rafa Benitez en tant qu’entraîneur, le madrilène Callejon ou encore le Belge du PSV Eindhoven Mertens (tous deux pour 9,5M d’euro).  Mais le club a dû se séparer de son meilleur joueur Cavani cédé au PSG. A noter également le transfert de Mehdi Benatia de l’Udinese vers l’AS Roma entraînée par le Français Rudi Garcia.
En fin de compte, ce mercato est très agité, beaucoup de gros coups ont déjà été réalisés et cela continuera sans doute jusqu’au 2 septembre à minuit. Le club ayant le plus dépensé est l’AS Monaco avec 144M d’euro, suivi du Real Madrid (72,5M d’euro) et du FC Barcelone (70M d’euro). Le FC Porto est le club qui a enregistré les plus gros revenus avec 70M d’euro à égalité avec les Brésiliens de Santos.

Nabil Chettab (Stagiaire)
Samedi 20 Juillet 2013

Lu 1242 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs