Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le lundi est-il vraiment le pire jour de la semaine?




Le lundi est-il vraiment le pire jour de la semaine?
«Le lundi au soleil c'est une chose que l'on n'aura jamais», chantait Claude François. Qui n'a jamais un jour affirmé que le lundi était le pire jour de la semaine?
Pour désigner le premier jour de la semaine, les Américains utilisent souvent le terme «Blue Monday», en référence à une chanson du groupe New Order.
L'Américain Arthur A. Stone, professeur de psychiatrie et de science du comportement à la Stony Brook University, explique dans le New York Times pourquoi les lundis matins ne sont pas aussi chagrins qu'on veut le croire.
S'appuyant sur une étude qu'il a réalisée pendant un an pour Gallup l'amenant à interroger 1.000 personnes par jour, Arthur A. Stone est formel:
 «Le lundi n'est pas moins plaisant pour les Américains que les trois jours suivants, et juste un peu moins joyeux que le vendredi».
En revanche, les Américains continuent de croire que le lundi est la pire journée de la semaine. Le professeur américain explique ce phénomène par des processus cognitifs heuristiques:
 «Penser que le lundi est le pire jour de la semaine pourrait être fondé sur notre difficulté innée à changer: Le changement d'un dimanche agréable vers un lundi ordinaire représente le changement d'humeur le plus important de la semaine (...) Donc, quand on pense à l'état d'esprit des différents jours de la semaine, on réagit aux changements plutôt qu'au niveau absolu de l'humeur un jour donné –ce que l'on appelle l'effet contraste».
L'étude montre que ce changement d'humeur entre le week-end et le premier jour de la semaine est de moins en moins visible avec l'âge et chez les personnes retraitées, note Gallup sur son site.
Selon les auteurs de l'étude, cités par Gallup, ces résultats «montrent l'importance de l'environnement social qui, du lundi au vendredi, consiste en des activités liées au travail, moins agréables, et à partir du vendredi jusqu'au dimanche d'activités sociales plus agréables».
On continuera de croire que le lundi est le pire jour de la semaine alors qu'en réalité nous ne sommes pas plus malheureux le lundi que le mardi, le mercredi ou le jeudi. A moins que l'on réussisse à mieux gérer les changements de notre vie quotidienne.

Slate.fr
Mardi 30 Octobre 2012

Lu 196 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs