Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le long métrage sud-coréen « Han Gong-Ju » décroche l’Etoile d’or

Le prix Ciné-Ecoles consacre «Bad», un film des jeunes réalisateurs Ayoub Lahnoud et Alaa Akaaboune de l’ESAV-Marrakech




Le long métrage sud-coréen « Han Gong-Ju » décroche l’Etoile d’or
Le jury du Festival international du film de Marrakech, présidé par le grand réalisateur américain Martin Scorsese, a dévoilé le palmarès de la 13ème édition du FIFM lors de la soirée de clôture qui a eu lieu samedi soir au Palais des congrès de la ville.
C’est le long métrage sud-coréen « Han Gong-Ju » du réalisateur Lee Su-Jin qui a remporté la prestigieuse et très convoitée Etoile d’or (Grand prix du Festival).
Le jury a jeté son dévolu sur cette magnifique œuvre qui raconte l’histoire d’une jeune lycéenne, Han Gong-ju, impliquée malgré elle dans une histoire sordide qui va l’obliger à s’éloigner de ses parents et la contraindre à  s’inscrire dans un autre établissement.
Projeté dans le cadre de la compétition officielle, le film coréen est interprété par les comédiens Chun Woo-hee (Han Gong-ju), Jung In-sun (Eun-hee), Kim So-young (Hwa-ok) et Lee Young-ran (la mère de l’enseignant).
Il est à rappeler que quinze films étaient en lice lors de cette édition qui rendait hommage au cinéma scandinave. Parmi les autres productions qui ont concouru pour le Grand prix, il y avait les longs-métrages américain « Blue Ruin » du cinéaste Jeremy Saulnier et cubain « The SwimingPool » de Carlos Machado Quinte. Deux excellentes productions auxquelles le jury a décerné, ex-aequo, le « Prix du jury ».
Etaient également en compétition à Marrakech, les films « Medeas » de l’Italien Andrea Pallaoro et « Hotell » de la Suédoise Lisa Langseth qui ont reçu respectivement le « Prix de la mise en scène » et le « Prix d’interprétation féminine ». Ce dernier récompense le magnifique rôle de la comédienne Alicia Vikander.
Egalement présent, le film marocain « Fièvres » de Hicham Ayouch s’en tire bien avec « Le prix d’interprétation masculine » attribué, ex aequo, aux comédiens Slimane Dazi et Dédier Michon.
Un palmarès digne du festival, du pays organisateur et du jury. Comme l’avaient promis les organisateurs de la 13ème édition du FIFM tenue du 29 novembre au 7 décembre.
Il est à préciser que le jury 2013 des longs métrages était composé des cinéastes et comédiens Fatih Akin (Allemagne-Turquie), Patricia Clarkson (Etats-Unis), Marion Cotillard (France), Amat Escalante (Mexique), Golshifteh Farahani (Iran), Anurag Kashyap (Inde), Narjiss Nejjar (Maroc), Park Chan-wook (Corée du Sud) et Paolo Sorrentino (Italie).
Soulignons aussi que, la veille, le jury de la compétition Ciné-Ecoles, présidé par Noureddine Lakhmari,  a consacré le film « Bad », réalisé par deux étudiants de l'Ecole supérieure des arts visuels: Ayoub Lahnoud et Alaa Akaaboune. D'un montant de 300.000 dirhams,  cette récompense permettra aux heureux lauréats de réaliser leur projet de court métrage.

Alain Bouithy
Lundi 9 Décembre 2013

Lu 538 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs