Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le licenciement abusif sur les planches


Une pièce de théâtre jouée à l’Université Hassan 1er dans le cadre d’un cours de droit social



Le scénario écrit par les étudiants

Les étudiants de 2ème année de droit français, section 1 de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (Université Hassan 1er de Settat) ont présenté récemment une pièce de théâtre sur le thème du licenciement abusif dans le cadre d’un cours de droit social.
 C'est l'histoire d'une salariée Fatma qui a travaillé pendant une dizaine d’années dans une société X comme expert comptable. Son employeur veut coûte que coûte se débarrasser d'elle car, grâce à son ancienneté, elle touchait un salaire très élevé. Un jour elle lui annonce  qu'elle est enceinte, alors il profite de l'occasion et lui propose de prendre un congé pour se reposer. La pauvre a fait montre de crédulité. Elle a accepté sur le champ l’offre en croyant que son employeur est gentil et qu’il a bien pensé à son bébé, mais la réalité était tout autre. Elle est donc partie en congé sans accomplir les formalités administratives. Au bout de deux semaines, son employeur lui a envoyé une lettre lui notifiant qu’elle est licenciée pour avoir abandonné son poste de travail sans prévenir le DRH. Considérant être victime d’un licenciement abusif, Fatma  a saisi donc l'inspecteur de travail. Ce dernier a recouru à la procédure de conciliation préliminaire pour qu’elle réintègre son poste de travail. Mais cette tentative est tombée à l’eau, surtout que la déléguée du personnel qui a été sollicitée par Fatma pour témoigner en sa faveur, n’a pas pris son parti de crainte d’être  dans le collimateur de son employeur.
 Le scénario de cette pièce encadrée par le professeur de droit à la FSJES de Settat, Mohammed Jamal Maatouk,  a été écrit par les étudiants : Lamiaa Bencherqui, Chaza Abdelmoula, Ayoub Hammadi et Ali Benfaraj. Elle est réalisée par Samih Koudar. Alors que les acteurs qui ont intepreté cette pièce sont Lamia Bencherqui (dans le rôle de l’avocate), Hamza Ajou (employeur), Kawtar Harmouchi (employée), Ali Benfaraj (inspecteur de travail), Amine Honani (mari de l’employée), Hajar Farah (femme de ménage), Ayoub Hammadi (directeur des ressources humaines), Said Daak (juge), Othmane Belabass (facteur), Assiya Bekri (secrétaire de l’inspecteur de travail), Safaa El Hamdoni (avocate), Morad Bessah (policier), Mohssine Chajiaa (greffier), Chaza Abdelmoula (prologue), Saad Dahak (chaouch), Mohammed Abourizk (narrateur), Zineb El Haine (narratrice), Mohmmad Guenammi (délégué), Loubna Guenammi (déléguée), Loubna Badr (déléguée), Sara Goudaha (déléguée), Babacar Diakhate (stagiaire).


 

T. Mourad
Lundi 28 Décembre 2015

Lu 860 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs