Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le leadership de SM le Roi salué à Westminster




Le leadership de SM le Roi salué à Westminster
Plusieurs parlementaires des deux Chambres de l'institution législative britannique ont rendu, jeudi, un hommage appuyé à SM le Roi Mohammed VI pour Son leadership et Sa clairvoyance dans la conduite du processus réussi de réformes dans le Royaume.
Ces membres de la chambre des Lords et de la chambre des Communes, qui s'exprimaient dans des déclarations à la MAP à l'issue d'une rencontre avec le ministre du Tourisme Lahcen Haddad en présence de l'ambassadeur du Maroc en Grande-Bretagne, Chrifa Lalla Joumala, ont souligné que le Maroc s'est imposé, comme il l'a toujours fait, en tant qu'exception dans une région en proie à l'instabilité.
"L'instabilité qui s'est emparée de certains pays voisins dans le sillage du Printemps arabe et les événements qui se déroulent actuellement dans la région du Sahel et en Algérie, témoignent de cette spécificité du Maroc comme havre de paix et de stabilité", a dit Mme Meg Munn, député du parti travailliste (opposition).
Elle a rappelé que "SM le Roi Mohammed VI a répondu avec sagesse et clairvoyance aux attentes de Son peuple, ouvrant la voie au renforcement du processus démocratique dans le Royaume dans un cadre de paix et de stabilité".
Pour elle, "le Royaume-Uni et le Royaume du Maroc ont plusieurs points communs, en particulier un système monarchique qui représente un bouclier de stabilité, renforcé par le soutien populaire".
"La légitimité dont jouit la Monarchie au Maroc lui permet de conduire le pays vers davantage de progrès dans un cadre empreint d'une sérénité et d'une stabilité qui fait défaut dans d'autres pays dans la région", a encore dit la députée.
Même son de cloche chez Lord Harrison of Chester, qui a fait savoir que l'expérience démocratique marocaine fera prochainement l'objet d'un débat au parlement de Westminster.
"Cette expérience unique dans la région mérite d'être mise en valeur eu égard à sa portée stratégique", a dit Lord Harrisson, ajoutant que le Maroc reste un pays avec lequel le Royaume-Uni se doit de renforcer les relations de coopération dans tous les domaines.
Pour sa part, Ian Liddell-Grainger, député du parti conservateur qui conduit le gouvernement de coalition britannique, a indiqué que le Royaume-Uni ne ménagera aucun effort pour soutenir la marche démocratique du Maroc sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI.
Les deux pays entretiennent des relations politiques très fortes, nourries par des contacts permanents entre Londres et Rabat, a-t-il dit, ajoutant que le Maroc "doit être félicité pour son expérience démocratique réussie".
Le Royaume se présente comme "une grande success story" dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, a noté M. Liddell-Grainger, arguant que le peuple marocain "a fait preuve d'une grande maturité, fruit d'une longue et riche histoire, qui lui permet d'envisager avec confiance son avenir".

MAP
Vendredi 18 Janvier 2013

Lu 863 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs