Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le laser, né il y a 50 ans, est désormais partout




Apparu voici cinquante ans comme un pur produit de la recherche fondamentale, le laser est devenu omniprésent et indispensable à notre vie quotidienne, des réseaux téléphoniques aux lecteurs de DVD, en passant par la médecine et l'industrie.
Imprimantes de bureau, lecture de code-barre dans les supermarchés, mesure du temps ou des distances: les lasers sont partout.
 Pourtant, au début, les lasers à rubis ou à gaz "étaient considérés comme des curiosités sans grande utilité", se souvient le prix Nobel de physique français Claude Cohen-Tannoudji.
Le premier flash de lumière laser rouge fut produit avec un cristal solide de rubis le 16 mai 1960 en Californie, grâce à l'inventivité d'un physicien de 32 ans, Theodore Maiman, qui travaillait dans un laboratoire de la firme aéronautique Hughes Aircraft.
Dès les années 1970, le laser a permis de transporter de l'information sur de longues distances, grâce à la fibre optique, avec un débit nettement supérieur au câble coaxial.
Une des "premières utilisations du laser, découvert dans un labo de Hughes Aircraft, a aussi été l'avionique", souligne Emmanuel Rosencher (Onera - Centre français de recherche aérospatiale).
Le laser est "un outil absolument indispensable dans toutes les souffleries" pour "visualiser l'invisible", c'est-à-dire les écoulements d'air, les turbulences, selon cet expert.
Plus récemment, pour diminuer les émissions polluantes des moteurs d'avion, des lasers sont utilisés pour sonder le "brouet de sorcières", à plus de 1.500 C à l'intérieur des moteurs, ajoute-t-il.
Au total, le marché mondial du laser pèse aujourd'hui quelque 6 milliards de dollars, dont un peu plus de la moitié pour les télécommunications, grosses consommatrices de fibre optique, et le stockage, chaque lecteur DVD requérant un laser et les graveurs deux, explique François Salin. Cet ingénieur opticien dirige l'entreprise Eolite qui fabrique des lasers à fibre.
Le deuxième débouché des lasers, pour deux milliards de dollars environ, est le micro-usinage dans l'industrie. Découper, percer, souder: les lasers le font avec une précision impossible à atteindre par d'autres moyens.
Ils sont aussi incontournables pour fabriquer des panneaux photovoltaïques ou percer des trous d'un dizième de millimètre dans les têtes d'injection de certains moteurs.

AFP
Lundi 17 Mai 2010

Lu 446 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs