Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le koala classé parmi les espèces vulnérables en Australie




Le koala a été classé lundi parmi les espèces à protéger dans plusieurs régions d’Australie où sa survie est menacée par le développement des villes, la circulation automobile, les chiens domestiques et les maladies, a annoncé le gouvernement.
Les populations des provinces de Nouvelle-Galles du Sud, du Queensland et de l’Australian Capital Territory (autour de la capitale fédérale Canberra), toutes situées dans l’est et le sud-est de l’île, ont été classées parmi les espèces «vulnérables».
Il s’agit de la catégorie inférieure à celle d’espèce «en danger» selon la liste de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).
«Le koala est l’emblème de l’Australie et il tient une place à part dans notre pays», a souligné le ministre de l’Environnement, Tony Burke.
Le petit marsupial, espèce endémique australienne, est d’abord victime de la réduction de son habitat dans les régions les plus densément peuplées de l’île, selon un rapport officiel datant de 2011.
Alors qu’ils étaient plusieurs millions avant l’arrivée des colons britanniques en 1788, ils ont été massivement chassés pour leur épaisse fourrure dans les années 1920 et leur population a drastiquement diminué.
L’indignation populaire a mis fin au carnage mais l’urbanisation de l’Australie est devenue un prédateur au moins aussi redoutable. Leur population est estimée aujourd’hui au maximum à quelques centaines de milliers, certaines études n’en dénombrant qu’un peu plus de 40.000.
Dans les provinces de Victoria (extrême sud-est) et de South Australia (sud) en revanche, les populations sont excessives et «doivent être contrôlées», selon Tony Burke.

Libé
Mercredi 2 Mai 2012

Lu 204 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs