Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le jeune Ayoub victime d’une barbarie sans nom

Du hooliganisme au meurtre avec préméditation




Le jeune Ayoub victime d’une barbarie sans nom
Mention spéciale pour le public des Verts qui a observé un silence total, s’abstenant de tout encouragement ou manifestation de joie, durant les cinq premières minutes en signe de deuil suite au décès du jeune supporteur Ayoub Filahi, victime de la barbarie d’une horde de voyous, alors qu’il regagnait le foyer de son oncle maternel à l’issue de la rencontre qui avait mis aux prises le Raja et le club français de l’OGC Nice. Il a été mortellement touché à la tête par une grosse pierre. Vile agression qui vient s’ajouter à tant d’autres cas enregistrés dernièrement et qui sont passés sous silence.
 Etudiant doué en 2ème année à la faculté Cadi Ayad à Marrakech, Ayoub, de l’avis de tous, était un jeune sans histoire. S’il se trouvait à Casablanca, c’était pour passer les vacances d’été, loin de chez lui à Béni Mellal.
Libé relate pour ses lecteurs les derniers moments qu’il a vécus à travers les témoignages de sa famille, ses proches et autres témoins oculaires.   
Lire Société

Libé
Lundi 29 Juillet 2013

Lu 437 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs