Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le hooliganisme ressurgit de nouveau

Violence à Rome et arrestations à Amsterdam




Le hooliganisme ressurgit de nouveau
Au moins deux supporteurs du CSKA Moscou ont été hospitalisés à la suite d'incidents violents qui ont eu lieu en tribune avant et pendant un match de Ligue des champions contre l'AS Rome mercredi dans la capitale italienne.
Selon le site internet du quotidien Gazzetta dello Sport, l'un des deux blessés a reçu un coup de couteau au ventre, mais ses jours ne sont pas en danger. L'autre a été touché à la tête par un jet de bouteille.
La police romaine a dû intervenir dans la tribune des supporteurs du CSKA Moscou pour maîtriser les éléments les plus violents, a constaté un journaliste de l'AFP.
Vers la fin du match, à 5-0 pour l'AS Rome, des supporters du CSKA Moscou ont commencé à lancer des fumigènes droit vers la tribune voisine, occupée par des Romains. Certains ont renvoyé les fumigènes vers la tribune russe.
Les stadiers sont intervenus dans la tribune réservée aux suiveurs du CSKA mais ont été chargés par quelques éléments violents.
Des policiers casqués sont alors entrés dans la tribune pour maîtriser les supporteurs. Quelques coups de matraques ont été donnés.
L'entraîneur de la Roma Rudy Garcia a déclaré après le match sur Canale 5 qu'"un match de football ne devait pas se terminer en bataille".
"Nous devons prendre des mesures pour nous débarrasser de ceux qui sont impliqués dans ce genre de problèmes", a-t-il dit. Par ailleurs, plus de 80 personnes, dont une majorité de hooligans français, ont été interpellées mercredi à l'occasion du match de Ligue des champions entre l'Ajax Amsterdam et le Paris Saint-Germain, a-t-on appris de sources concordantes.
Vingt-sept interpellations ont eu lieu à Amsterdam tandis que 56 hooligans français ont été interpellés à Utrecht. Le match, qui a débuté à 20H45 (18H45 GMT), s'est soldé par un match nul 1-1.
"A Amsterdam, nous avons interpellé des personnes issues des deux camps, aussi bien de l'Ajax que du PSG, et ce principalement pour troubles de l'ordre public et ébriété", a indiqué à l'AFP une porte-parole de la police d'Amsterdam.
A Utrecht, 56 hooligans français ont été interpellés dans l'après-midi et en début de soirée, a-t-elle précisé. 
Ils sont pour la plupart issus de l'ancienne tribune Boulogne au Parc des Princes, a précisé à l'AFP le commissaire Boutonnet, en charge de la division française de lutte contre le hooliganisme (DNLH). 
Interrogé avant le match, le commissaire avait alors fait état d'une quarantaine d'arrestations à Utrecht, mais il avait précisé que ce chiffre pouvait évoluer.
"Nous sommes intervenus juste avant le début d'un +fight+ entre ces pseudo-supporteurs et d'autres hooligans liés au club néerlandais d'Utrecht", a-t-il ajouté.
Les polices néerlandaise, française mais aussi belge avaient travaillé en collaboration en amont de ce match considéré à risques, afin d'éviter d'éventuels affrontements entre hooligans. Les contrôles sur les points d'accès routier, ferroviaire et aérien à Amsterdam avaient été renforcés. 

Vendredi 19 Septembre 2014

Lu 674 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs