Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le hit-parade expliqué par la théorie de l'évolution




Qu'est-ce qu'un musicologue légiste? Qu’est-ce qui détermine le succès d’une chanson? C’est la question que se posent tous les producteurs du monde, et sur laquelle se sont penchés d’innombrables articles. Dans une étude à paraître dans la revue scientifique américaine Evolutionary Psychology, les scientifiques Dawn Hobbs et Gordon Gallup proposent une hypothèse pour le moins originale: le succès d’une chanson dépendrait en partie de la quantité de messages «reproductifs» universels autour du sexe, de la parentalité ou encore de la fidélité contenus dans ses paroles.
Les chansons qui rencontrent les plus gros succès commerciaux et populaires sont rarement celles dont les paroles sont les plus profondes. Mais selon Hobbs et Gallup, derrière les paroles les plus anodines et mielleuses se cachent des messages concernant la sélection naturelle et la survie de l’espèce humaine qui déterminent le succès d’une chanson.
Sur son blog Bering in Mind du site Scientific American, le psychologue évolutionnaire Jesse Bering, également contributeur de Slate.com, rappelle que ces nouveaux travaux ne sont pas les premiers à s’intéresser aux messages cachés relatifs à l’évolution dans notre environnement. En 2003, une étude avait montré que les titres des journaux à sensation qui attiraient le plus l’œil des lecteurs étaient ceux  qui contenaient des thèmes liés à la reproduction humaine, et donc à la survie de l’espèce: l’altruisme, la réputation, l’adultère, la violence, le sexe ou encore la parentalité. Bering résume ainsi:
 «Selon ces scientifiques, les sujets cancaniers qui aiguisent notre appétit dans le domaine social aujourd’hui sont les mêmes que ceux qui alimentaient les conversations des premiers humains il y a environ 150.000 ans en Afrique sub-saharienne.»
Pour déterminer l’importance des «messages reproductifs» dans le succès d’une chanson, Hobbs et Gallup ont classé les paroles de centaines de chansons à succès en fonction du type de message relatif à la reproduction humaine qu’elles contenaient. Par exemple, toutes les paroles concernant le divorce, les séparations ou les peines de cœur ont été classées dans la catégorie «rejet».
Résultat: sur les 60 ans de hit-parade américain étudiés, les chercheurs ont trouvé que le nombre de messages reproductifs contenus dans une chanson était lié de manière significative à son succès, même après avoir éliminé le facteur de la célébrité de l’artiste.
Bien sûr, les auteurs ne vont pas jusqu’à prétendre que les paroles d’une chanson sont le seul facteur de succès. «Une chanson d’Amy Winehouse n’aurait sans doute pas le même succès commercial si elle était chantée par Kim Kardashian», ironise Jesse Bering. Mais l'étude montre que les paroles des chansons que nous écoutons sont liées de manière surprenante à l'évolution et à la survie de notre espèce.

Slate.fr
Mercredi 7 Septembre 2011

Lu 84 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs