Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le handball une spécialité du jeu collectif en France

Nouveau sacre européen pour les Experts




Le handball une spécialité du jeu collectif en France
La génération de Nikola Karabatic a ajouté une page de plus au livre de ses exploits en remportant dimanche le championnat d’Europe de handball au détriment du Danemark, tenant du titre et hôte du tournoi (41-32).
Les Bleus, en état de grâce, ont profité de l’étonnante méforme de leurs adversaires, en particulier en défense, pour prendre le large très tôt dans la rencontre et compter jusqu’à dix buts d’avance en première période.
Les “Experts” ont joué à leur meilleur niveau, à l’image de Valentin Porte, qui a confirmé son statut de révélation française de la compétition en inscrivant neuf buts, et du vétéran Michaël Guigou, dix buts au compteur.
Les Danois n’ont pas pu résister à cette déferlante, pas même le gardien Niklas Landin ni l’arrière gauche du Paris Saint-Germain Mikkel Hansen, malgré ses neuf réalisations.
Cette ultime victoire couronne pour les Bleus un tournoi réussi de bout en bout, à l’exception d’un accident sans gravité face à la Suède.
“On a montré une grosse intensité en défense”, s’est félicité le gardien Thierry Omeyer sur France 2. “On a fait un grand match, tout le monde a été monstrueux (...). Tout le monde a réussi un grand tournoi.”
Nikola Karabatic, élu meilleur joueur de cet Euro, et ses plus vieux compagnons de route en sont désormais à trois titres européens (2006, 2010 et 2014), deux titres mondiaux (2009, 2011) et deux titres olympiques (2008, 2012).
En triomphant ainsi sur le sol de leurs adversaires, ils ont par ailleurs effacé la campagne européenne de 2012, qu’ils avaient achevée à une piètre onzième place.
Cet énième sacre donne l’impression que l’équipe de France dispose d’un vivier quasi inépuisable, comme l’a prouvé l’émergence de joueurs - Valentin Porte, Luka Karabatic ou le gardien Cyril Dumoulin - jusque-là dans l’ombre des glorieux anciens.
“On a créé un état d’esprit autour de l’équipe de France, cet état d’esprit se transmet de génération en génération”, a souligné le sélectionneur, Claude Onesta.
L’Espagne, championne du monde en titre, a pris la troisième place de la compétition après sa victoire 29-28 sur la Croatie dans la “petite finale”.
 

Mardi 28 Janvier 2014

Lu 474 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs