Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le guide suprême de la révolution iranienne fait volte-face : Khamenei ordonne l’ouverture d’une enquête





Le guide suprême de la révolution iranienne, Ali Khamenei, a ordonné l’ouverture d’une enquête sur les accusations de fraude électorale lors du scrutin présidentiel de vendredi dont Mir Hossein Moussavi, le candidat réformateur a réclamé l’annulation, a annoncé lundi la télévision d’Etat.
Dans une volte-face surprenante alors qu’il avait favorablement réagi à l’annonce des résultats officiels, l’ayatollah Khamenei a demandé au puissant Conseil des gardiens de la Constitution d’examiner les accusations de fraude lancées par Moussavi. Selon les résultats officiels, Mahmoud Ahmadinejad l’a emporté par 62,6% des voix contre 33,7% pour son principal rival. L’ayatollah Ali Khamenei avait,par ailleurs, invité dimanche Moussavi à poursuivre sa contestation des résultats de l’élection présidentielle du 12 juin par les seules voies légales, a rapporté lundi la télévision d’Etat.
“Vous devriez poursuivre la question par les voies légales”, a dit le guide suprême, en se référant spécifiquement au dépôt dimanche par M. Moussavi d’un recours devant le Conseil des gardiens de la constitution pour obtenir l’annulation des résultats.
M. Moussavi maintient que l’élection de vendredi, qui a vu la victoire écrasante dès le premier tour du président sortant Mahmoud Ahmadinejad, était entachée de graves irrégularités.
Lors de leur rencontre dimanche, le guide suprême a adressé un avertissement voilé à M. Moussavi, celui de ne pas inciter à la poursuite des manifestations qui ont suivi la réélection de M. Ahmadinejad.
M. Khamenei a “insisté sur la nécessité de garder calme et retenue”, en se référant aux manifestations.
M. Moussavi avait appelé à une manifestation lundi, qui a été interdite par le ministère de l’Intérieur. Le candidat a d’abord annoncé qu’il annulait son appel à manifester, avant que son site internet ne précise qu’il y sera présent, pour appeler au calme.
“Vous êtes d’un genre différent de ces personnes (qui manifestent) et vous devriez régler cette question avec calme et retenue”, a dit le guide.
Le guide suprême avait qualifié la réélection de M. Ahmadinejad de “grande fête”, et il a laissé peu d’espoir que le Conseil des gardiens donne raison à M. Moussavi.
Tout en assurant que le Conseil des gardiens avait “été avisé d’examiner avec précision” la plainte de M. Moussavi, il a ajouté: “Dieu nous a aidés et l’élection s’est bien tenue, avec précision et dans le calme”.
Le guide suprême nomme directement et indirectement les membres du Conseil des gardiens, l’équivalent d’un conseil constitutionnel.


AFP
Mardi 16 Juin 2009

Lu 229 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs