Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le groupe de fusion marocain au Festival de Casablanca : Sahara Génération en concert à la Place Rachidi




Le groupe de fusion marocain Sahara Génération donnera un concert samedi 17 juillet courant à la Place Rachidi, à Casablanca. Ce concert s’inscrit dans le cadre de la sixième édition du Festival de Casablanca qui se déroulera du 15 au 18 juillet. Composé de sept musiciens, le groupe gadiri officie dans un style mêlant des sonorités marocaines et occidentales comme le raï, blues, jazz, reggae et chaâbi. «Sahara Génération est plus porté sur le reggae, le jazz, pour ce qui est des musiques d’ailleurs. En ce qui concerne le Maroc, nous avons jeté notre dévolu sur la musique berbère, amazighe parce qu’on est tous des Amazighs. Nous venons du Sud du Maroc. On s’intéresse également à la musique chaâbi», confiait l’année dernière Rachid Moutchou, soulignant que «nous sommes une passerelle entre l’ancienne et la nouvelle générations. Et notre groupe entend tracer sa voie à travers la musique amazighe et tout ce qui est darija». Un mélange de styles que l’on retrouve dans le premier single du groupe «Tamazight», sorti en 2008 et diffusé sur plusieurs ondes radios au Maroc comme à l’étranger. Et que le public a visiblement apprécié. Combiner les styles de musique n’est pourtant pas une mince affaire pour les membres du groupe qui se présentent comme des nomades de la musique. Et pour cause : «C’est toujours un casse-tête pour les musiciens qui doivent rapprocher les différents styles et trouver une transition entre la musique occidentale et celle traditionnelle marocaine. Le public ne s’en rend pas compte. Ce travail est le fruit d’une équipe de professionnels qui a trouvé la meilleure façon de combiner ces différents styles. Ils connaissent la musique, apprécient leur travail d’autant plus que cela vient de leur for intérieur. C’est quelque chose qu’ils vivent et racontent à travers leurs instruments respectifs », rassure la Révélation du Tremplin L’Boulevard.
Soulignons que le groupe de fusion partagera la scène avec Beat Assailant, rappeur américain de renom connu également pour ses combinaisons funk, pop, soul et rock. Ainsi que ses pirouettes verbales.
Enfin, plus de 22 groupes marocains participeront à cette édition qui s’annonce très festive. Outre les deux soirées exceptionnelles dédiées aux mythiques groupes des années 70 Nass El Ghiwane, Jil Jilala et Lemchaheb, le Festival accueille aussi plusieurs vedettes du chaâbi et groupes et artistes de la nouvelle scène à l’instar de Sahara Génération qui promet un show sans précédent.

ALAIN BOUITHY
Lundi 5 Juillet 2010

Lu 518 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs