Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le groupe colombien donne un concert à la Villa des arts de Casablanca : Du folklore avec “Los Gaiteros de San Jacinto”




L’Institut Cervantès organise vendredi 3 juillet à 21h à la Villa des Arts de Casablanca, un concert exceptionnel du groupe colombien «Los Gaiteros de San Jacinto», qui a obtenu le prix du «Latin Grammy Award» en novembre 2007, dans la catégorie de meilleur album folklorique.
Tout commence à Montes de María, sur les rivages de la côte des Caraïbes de la Colombie. Avec l'arrivée de la conquête espagnole et de la population africaine asservie, la tribu indigène Kogi est descendue des montagnes avec leurs Gaitas imitant les sons des oiseaux, les esclaves ont présenté la cadence de leurs tambours, et les Espagnols ont imposé leur chanson mélancolique pour donner naissance à la musique de gaita, bercée dans la ville minuscule de San Jacinto.
Le temps a lentement donné la forme aux gaiteros, pendant qu'ils chantaient à la vie, amour, et souffrance, les hanches des femmes suivaient le battement du tambour. Des siècles de musique ont créé Los Gaiteros de San Jacinto, les plus grands maestros de cette tradition. La légende dit que Los Gaiteros de San Jacinto ont été formés autour de 1930.
Fondé par Miguel Antonio "Toño" Fernandez, ils ont préservé et disséminé leur art pour plus de cinq générations. Passant leur savoir-faire du père au fils, de l'oncle au neveu, ce groupe est devenu le trésor culturel de la Colombie et l'expression vivante de l'histoire d'Amérique Latine, de la force, de la passion et de la survie.
Aujourd'hui, leurs membres plus anciens, Toño García et Juancho Fernandez, chacun 77 ans, mènent les jeunes héritiers dans cette  tradition, ces sept musiciens viennent à la vie pendant que le rythme et la force de l'histoire commencent à traverser leurs veines. Leur album plus récent, « Un Fuego de Sangre Pura » (le feu dans le sang), un enregistrement avec le Smithsonian sur la série de Folkways de l'institut Smithsonian  de Washington, a gagné la récompense latine de Grammy’s en  2007 pour le meilleur album traditionnel, concurrençant avec des artistes fortement identifiés tels que Muñequitos de Matanzas du Cuba.
Ce concert est offert en partenariat avec la Fondation ONA.
Vendredi 3 juillet 2009 à 21h
Villa des Arts de Casablanca
30, Bd Brahim Roudani.


L
Mercredi 1 Juillet 2009

Lu 266 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs