Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le groupe Shabka dévoile ses dernières créations à Fès : Du rap à Bab Boujloud




L’aventure continue pour le groupe de rap Shabka qui marque une halte ce week-end à la place Bab Boujloud, pour un show qui se veut exceptionnel.
La joyeuse bande, composée de jeunes rappeurs tout étant des étudiants en informatique, communication, marketing, mixage de son et montage de vidéo, retrouvera ses fans et le public amateur de rap et de musiques urbaines à l’occasion d’un concert que le groupe donnera le samedi 3 octobre dans la capitale spirituelle. Un véritable moment de détente comme seuls savent le faire ses membres.
Ce concert s’inscrit dans le cadre des activités culturelles initiées par l’Institut français de Fès et visant à promouvoir les échanges culturels entre le Maroc et la France.
Au-delà de la belle ambiance que promettent les rappeurs, ce spectacle est surtout l’occasion pour ces derniers de présenter à leurs fans et aux curieux les derniers morceaux du groupe, tirés du nouvel album “Cinéma”. Un opus qui offre des sonorités attrayantes accompagnées de textes engagés, explorant sur un ton inspiré le quotidien des jeunes Marocains. Tout en dévoilant « un Maroc en mouvement », commentent les musiciens.
Considérés comme le groupe leader de la musique actuelle à Fès, les Shabka se constituent en 2000 avec l’ambition de promouvoir le rap dans une ville à laquelle ils sont restés très attachés. Une aventure qui va se révéler payante quelques années plus tard et que vont saluer à sa juste valeur bien des observateurs avertis du courant choisi par ces jeunes.
Après quelques petites galères inhérentes au secteur de la musique et après avoir consenti d’importants sacrifices, Otmane, Mehdi, Abdelmjid, Simohamed et Kamal savourent enfin les fruits de leur travail. En 2006, la bande de jeunes originaires de Fès décroche le 2ème Prix au Boulevard des jeunes musiciens, catégorie hip-hop. S’ouvrent alors de nouvelles portes et de nouveaux projets qui se concrétisent par la sortie sur le marché de deux albums dont « Le pain nu », inspiré du livre de l’écrivain Mohamed Choukri, à qui on rend un hommage exceptionnel.

ALAIN B.
Jeudi 1 Octobre 2009

Lu 206 fois


1.Posté par FAN de SHABKA le 01/10/2009 10:43
bon article ,goooooooo shabka

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs