Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le groupe Club 27 en concert ce vendredi à la Salle 36-Boultek de Technopark : Du rock en darija à Casablanca




Le groupe Club 27 en concert ce vendredi à la Salle 36-Boultek de Technopark : Du rock en darija à Casablanca
Un concert de rock en darija en ce début d’année. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce projet renferme tous les ingrédients essentiels pour combler de bonheur les passionnés de ce genre de musique, qui compte encore de nombreux fans au Maroc et amoureux d’une langue très ancrée dans le milieu artistique. Mieux rassurer les couche-tard en quête de spectacles très dansants. Bref, un cocktail musical de nature à emballer les spectateurs dès les premières notes.
C’est donc à la joie de ce beau monde que Dabateatr et L’EAC-L’Boulvart se sont associés pour offrir aux Casablancais une soirée riche, haute en couleur avec des rythmes éclectiques assurés par un groupe maîtrisant parfaitement son style et assumant ouvertement ses choix: le Club 27.
L’ensemble composé de jeunes musiciens très motivés, Salim (guitare), Amine (guitare), Yassine (basse), Hisham (chant) et Taha (batterie), donne un concert, vendredi 13, à 20h30, à la Salle 36-Boultek (située au Technopark de Casablanca). Une belle occasion pour le public casablancais de danser sur les pas du groupe kénitri qui s’illustre dans un registre 100% darija. Et d’apprécier, comme il se doit, le talent de ses membres.
Pour la petite histoire, le groupe fondé au début de l’année 2007, « est le fruit d’une rencontre entre quatre jeunes musiciens aux goûts et inspirations communs. Ce groupe tend à donner une nouvelle dimension à la musique grunge/rock en composant des chansons basées sur un chant 100% dialectal (darija) et traitant des sujets divers, et ce pour le plaisir des jeunes spectateurs de la «nouvelle scène marocaine», rappellent les promoteurs de cette soirée. Depuis lors, il s’est illustré avec brio dans de nombreuses manifestations culturelles organisées à travers le Maroc. C’était le cas en 2009 à Génération Mawazine et  l’année suivante au Tremplin L’Boulevard. La même année, le groupe fait un carton au tremplin du Sun Festival de Marrakech qui lui décerne le premier prix. Une reconnaissance qui consacre le travail de ces jeunes qui n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. Tant il est vrai que leurs prestations sont de véritables moments de détente. Tout comme leurs compositions sont un régal de notes.
Espérons que l’heureuse bande saura confirmer tout le bien que l’on dit d’elle et que les Casablancais trouveront leur compte lors de cette soirée qui s’annonce bien chaude.
Ce spectacle est organisé dans le cadre du programme «Daba 36». Ce dernier «est le fruit d’un partenariat entre Dabateatr et L’EAC-L'Boulvart, en vue d’organiser des événements musicaux à Casablanca», soulignent ses initiateurs. Et d’expliquer que «Daba 36, dont le nom s’inspire de Dabateatr et de la Salle 36 du (Technopark), se déroule un week-end sur quatre. Chaque soirée musicale est animée par les artistes programmés, la semaine d’après à Rabat, dans le cadre (cette fois-ci) de Dabateatr Citoyen».

ALAIN BOUITHY
Jeudi 12 Janvier 2012

Lu 415 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs