Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le gaspillage alimentaire porte préjudice à l’écologie

Une étude de la FAO met en garde contre ces mauvaises pratiques




Le gaspillage alimentaire porte préjudice à l’écologie
«Chaque année, la nourriture produite sans être consommée engloutit un volume d'eau équivalant au débit annuel du fleuve Volga en Russie ». C’est ce qui ressort en tout cas de la dernière étude en date publiée par l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Food Wastage Footprint: Impacts on Natural Resources est la première étude qui entreprend d'analyser les impacts des pertes et gaspillages alimentaires à l'échelle mondiale depuis un point de vue écologique, en se penchant sur ses conséquences pour le climat, les utilisations de l'eau et de la terre, et la biodiversité. Dans ce cadre, il s’avère que le  gaspillage effarant de 1,3 milliard de tonnes de nourriture chaque année n'est pas juste une gigantesque perte économique, il porte aussi un grave préjudice aux ressources naturelles. Un constat qui n’a pas manqué d’interpeller au plus haut point José Graziano da Silva, directeur général de la FAO.  «  Nous ne pouvons tout simplement pas permettre qu'un tiers de toute la nourriture que nous produisons soit gaspillée ou perdue à cause de pratiques inadéquates lorsque 870 millions d'êtres humains sont affamés chaque jour », a-t-il déclaré à ce propos.
Tout au long de l’étude, il a été donc  établi l’existence d’un lien étroit entre les pertes voire le gaspillage alimentaires et  la dilapidation des ressources, notamment l'eau, la terre, l'énergie, le travail et le capital. Elles entraînent ainsi, inutilement, des émissions de gaz à effet de serre, contribuant au réchauffement mondial et au changement climatique.
Il en est ainsi des pertes de céréales en Asie. Le cas du riz, quant à lui,  est emblématique compte tenu de ses émissions de méthane élevées et d’un haut niveau de pertes. De même que le gaspillage des fruits est responsable de gaspillage d’eau en Asie, en Amérique latine et en Europe. Dans le même esprit, les gros volumes de légumes perdus et gaspillés dans les régions industrialisées d’Europe et d’Asie du Sud et du Sud-Est  se traduisent par une empreinte carbone importante pour le secteur.
Pour affronter le problème, la FAO distingue quelques mesures qu’elle a rassemblées dans un guide. Selon l’organisation, il s’avère nécessaire d’accorder la priorité absolue à la prévention des pertes et gaspillages alimentaires. Outre l'amélioration des pertes de récolte à la ferme dues à de mauvaises pratiques, une meilleure adéquation de la production et de la demande permettrait de ne pas utiliser les ressources naturelles pour produire des quantités de nourriture non nécessaires.
Par ailleurs, dans l'éventualité d'excédents alimentaires, la meilleure solution consiste à les réutiliser au sein de la chaîne alimentaire, c'est-à-dire trouver des débouchés secondaires ou faire don des surplus aux personnes les plus démunies. Si la nourriture n'est pas adaptée à la consommation humaine, l'autre solution consiste à l'utiliser pour l'alimentation animale, ce qui permet de conserver des ressources qui, sinon, serviraient à produire des fourrages commerciaux. En cas de non réutilisation, il faut opter pour le recyclage et la récupération : recyclage des sous-produits,, compostage, et incinération avec récupération d'énergie permettent de récupérer l'énergie et les nutriments, ce qui constitue un avantage de taille par rapport à leur mise en décharge. La nourriture non consommée qui pourrit dans les décharges est un gros producteur de méthane, un gaz à effet de serre particulièrement nocif.

M.N
Lundi 16 Septembre 2013

Lu 948 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs