Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le froid historique perdure en Amérique du Nord

Records battus dans 49 villes et 18.000 vols annulés




Le froid historique perdure en Amérique du Nord
La plus grande partie du territoire des Etats-Unis et du Canada continuait à grelotter sous l'effet d'une vague de froid historique, à tel point que l'ours polaire du zoo de Chicago a dû être rentré dans son abri. New York a enregistré mardi ses températures les plus basses pour un 7 janvier depuis plus de 100 ans, mais c'est le Midwest qui est le plus affecté.
A Embarrass, dans le Minnesota, -37°C ont été enregistrés, le record de mardi pour tous les Etats-Unis.
Il a fait -15,5°C à Central Park à New York mardi matin, où le précédent record pour un 7 janvier datait de 1896, avec -14,4°C. La température n'a pas dépassé -10° de toute la journée dans la plus grande ville américaine, avec un ressenti de -22°C. 
Au total, sous l'effet d'une vague de froid polaire se déplaçant vers l'est, ce sont au moins 49 villes qui ont battu un record de froid pour un 7 janvier, dont Philadelphie (-15,5°C) ou Baltimore (- 16,1°C). 
Plus au sud, Atlanta, où il a fait plus froid qu'à Anchorage, la plus grande ville d'Alaska, a affronté des températures descendues jusqu'à -14,4°C, pulvérisant un record datant de 1970.
La température maximale annoncée mardi était de -14°C à Chicago (ressenti de -28°C) et de -7,7°C (ressenti de -12°C) à Nashville, dans le Tennessee (sud).
A Montréal, Ottawa et Toronto, même les Canadiens les plus endurcis se plaignaient du froid et des coupures d'électricité.
Un peu partout aux Etats-Unis, les autorités ont mis en garde la population, soulignant que combinées à des vents en rafales, les températures ressenties pouvaient être mortelles.
Les températures devraient commencer à remonter mercredi selon la météo nationale.
Mais la situation dans les aéroports restait difficile, avec près de 2.500 vols annulés mardi et plus de 6.100 retardés. Au total, quelque 18.000 vols ont été annulés aux Etats-Unis depuis jeudi dernier.
New York, Washington, Atlanta, Chicago et Detroit étaient mardi les aéroports les plus perturbés. Toronto, au Canada, a également connu plusieurs heures de chaos, le trafic suspendu pendant six heures, en raison du froid intense gelant certains équipements. La police a même été envoyée en renfort, pour contenir la colère de certains passagers. 
Une quinzaine de morts ont été attribuées au froid depuis le début de l'année, dont quatre hommes de 48 à 63 ans morts ce week-end à Chicago d'une crise cardiaque alors qu'ils déneigeaient devant chez eux. Le corps d'une femme de 90 ans a également été découvert dans la neige près de sa voiture dans l'Ohio lundi. 

AFP
Jeudi 9 Janvier 2014

Lu 380 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs