Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le football européen se mobilise pour les réfugiés

Roma, Real et Bayern en pointe




Les initiatives du monde du football pour venir en aide aux réfugiés qui affluent en Europe se sont multipliées mardi, qu'elles viennent des fédérations, des clubs ou des joueurs, sous la forme de simples dons jusqu'aux ventes de maillots en passant par un prélèvement sur les billets.
L'action la plus globale est à mettre au crédit de l'Association européenne des clubs de football (ECA), qui l'a annoncée mardi lors de son assemblée générale à Genève: les clubs engagés en Ligue des champions et en Europa League vont donner un euro par billet vendu lors de leur première rencontre européenne.
L'idée vient du club portugais FC Porto, a souligné l'Allemand Kark-Heinz Rummenigge, réélu pour deux ans à la présidence de cette organisation. L'argent récolté sera versé à un fonds créé par l'ECA, qui pourrait récolter entre 2 et 3 millions d'euros.
Les joueurs du Bayern Munich Javier Martinez et Mario Götze ont appelé mardi les internautes qui les suivent sur Twitter à s'engager dans le mouvement de solidarité en faveur des réfugiés qui arrivent en masse à Munich depuis le week-end.
Mardi encore, la Fédération française de football (FFF) a fait un don de 100.000 euros à une association d'aide aux réfugiés basée à Calais, où plusieurs milliers de réfugiés tentent de traverser le Tunnel sous la Manche pour s'installer au Royaume-Uni.

Roma, Real et Bayern en pointe     
Dimanche, l'AS Rome avait annoncé le lancement mardi d'une collecte de fonds en soutien aux réfugiés intitulée "Football Cares" (le football se sent concerné). Elle a mis aux enchères les maillots de trois de ses plus grands joueurs, Francesco Totti, Miralem Pjanic et Edin Dzeko, et annoncé en outre un don de 575.000 euros.
Le Real Madrid avait samedi annoncé une aide d'un million d'euros pour les réfugiés accueillis en Espagne, ainsi que la mise à disposition de locaux. Deux jours plus tôt, le Bayern Munich avait fait part d'un don du même montant, accompagné de plusieurs initiatives.
Comme sur le plan politique, l'Allemagne du football se montre d'ailleurs au premier plan sur le sujet: mercredi, les champions du monde, leur capitaine Bastian Schweinsteiger en tête, avaient dénoncé les attaques xénophobes contre les étrangers arrivant en Allemagne et lancé un appel pour qu'on leur vienne en aide.
Le quadruple Ballon d'or Lionel Messi a qualifié vendredi d'"inconcevable" la situation que vivent ces migrants, dans un message diffusé sur sa page Facebook et renvoyant au site de la fondation qui porte son nom. Celle-ci présente divers projets humanitaires, dont un dédié aux enfants syriens réfugiés en Jordanie.

Jeudi 10 Septembre 2015

Lu 528 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs