Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le flux migratoire s’accentue de plus en plus sur la ‘’route des Balkans de l’Ouest’’

L’Allemagne fait un geste pour soulager ses partenaires européens




L'Allemagne a renoncé à renvoyer les Syriens vers leur pays d'entrée dans l'UE, un "acte de solidarité européenne" salué par la Commission, alors que des milliers de migrants continuaient d'affluer mardi à la frontière hongroise.
La décision allemande, annoncée mardi mais discrètement mise en oeuvre de longue date, "est le seul cas dont nous avons connaissance parmi les Etats membres", a commenté à Bruxelles la porte-parole de la Commission européenne, Natasha Bertaud.
Le geste de Berlin "constitue une reconnaissance du fait que l'on ne peut laisser les Etats membres situés aux frontières extérieures gérer seuls" l'afflux exceptionnel de migrants, à l'instar de la Grèce ou de l'Italie, a poursuivi Mme Bertaud.
Après le passage record de 2.100 personnes en Hongrie pour la seule journée de lundi, des centaines de réfugiés affluaient encore mardi à la frontière serbo-hongroise, quelques jours avant l'achèvement prévu le 31 août d'une clôture métallique qui devrait fermer cette route d'accès à l'UE.
Ces migrants, qui empruntent la "route des Balkans de l'Ouest", ont traversé la frontière près du village hongrois de Roszke, l'une des seules parties de la frontière avec la Serbie qui ne soit pas encore clôturée.
Leur voyage avait été bloqué la semaine dernière quand la Macédoine, dépassée, a fermé sa frontière pendant trois jours, repoussant les migrants à coups de matraques.
Dans le nord de la Serbie, plus de vingt autobus remplis de réfugiés étaient arrivés dans la nuit à Subotica, avant de poursuivre leur route à pied vers la Hongrie, selon un correspondant de l'AFP sur place.
Dans le sud du pays, le centre d'accueil de Presevo a enregistré l'arrivée d'environ mille personnes en milieu de journée, selon le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés, qui en avait déjà recensé plus de 700 dans la matinée.
Plus d'un millier de migrants ont passé mardi la frontière gréco-macédonienne et dans la soirée, un bateau avec 2.489 réfugiés à son bord, pour la plupart syriens, est entré dans le port grec du Pirée en provenance de l'île de Lesbos, en attendant une autre embarcation mercredi.
Bien qu'épargnée par la vague de migrants, la Bulgarie a annoncé avoir envoyé des militaires renforcer ses quatre postes-frontières avec la Macédoine.
Et l'Autriche a décidé de déployer quelque 500 soldats pour installer des solutions d'hébergements et distribuer de l'aide alimentaire.
A Genève, la porte-parole du HCR, Melissa Fleming, a indiqué que "la situation s'est calmée après les scènes de chaos de la semaine dernière" à la frontière gréco-macédonienne, mais dit s'attendre à ce que le nombre de migrants passe de 1.500 à 3.000 par jour dans ce secteur.
Selon elle "beaucoup viennent de pays affectés par la violence et le conflit comme la Syrie et l'Afghanistan" et arrivent "épuisés, traumatisés".
Entre janvier et juin, quelque 102.000 migrants sont entrés dans l'UE par la Macédoine, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, l'Albanie, le Monténégro et le Kosovo, contre 8.000 à la même période l'année dernière, selon l'agence Frontex chargée des frontières extérieures de l'espace Schengen.
Au total, selon Frontex, sur les sept premiers mois de l'année, le nombre de migrants aux frontières de l'UE a atteint 340.000, contre 123.500 sur la même période de 2014.

Jeudi 27 Août 2015

Lu 445 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs