Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le flou règne autour de la vraie-fausse rentrée d'Usain Bolt




Le flou régnait encore dimanche en Jamaïque autour de l'étoile du sprint mondial Usain Bolt au lendemain de son absence au Camperdown Classic, une réunion en plein air à Kingston où il avait annoncé depuis un mois qu'il allait faire sur 400 m sa première sortie de la saison.
C'est même la santé du champion olympique et détenteur du record du monde des 100 et 200 m qui faisait l'objet d'interprétations diverses.
La raison officielle de son absence à Kingston, où il était d'ailleurs attendu par plusieurs journalistes venus spécialement de l'étranger, est que Bolt a pris la direction de l'Europe pour "un voyage d'affaires", selon son agent Ricky Simms. Il aurait été vu en Allemagne, où son sponsor Puma est basé.
Mais des déclarations recueillies samedi au Camperdown Classic ont un peu jeté le trouble sur cette explication.
Son entraîneur Glen Mills a en effet déclaré que Bolt était "à l'étranger pour des raisons personnelles" et que Bolt n'était pas prévu au Camperdown Classic.
Le sprinteur, qui avait annoncé sa présence depuis un mois, avait assuré trois jours plus tôt par le biais d'un communiqué: "Je suis ravi de commencer ma saison (au Camperdown Classic) et j'ai hâte de signer une belle performance. Je suis heureux d'être en bonne santé." Le champion du monde du 100 m Yohan Blake, qui lui a lancé sa saison olympique à Kingston comme prévu, avec un record personnel sur 400 m à la clé, a offert une autre version sur l'absence de son compagnon d'entraînement: "Bolt est OK, ils s'entraîne bien. Il revient au niveau qu'on lui connaît. Il est hors de Jamaïque pour faire un bilan général. Il est OK."
Une source proche du Racers Track Club, le groupe d'entraînement de Bolt et Blake sous les ordres de Mills, a indiqué que le Jamaïcain s'était entraîné normalement mardi, la veille de son départ, et qu'il était parti passer des tests à titre préventif à cause d'une petite gêne dans une jambe. M. Simms a indiqué que Bolt n'était pour l'instant tenu de courir qu'à Rome et à Oslo (les 31 mai et 7 juin en Ligue de diamant, ndlr). Et il reste libre de faire sa rentrée 2012 quand bon lui semble et où bon lui semble.
Bolt compte défendre aux JO-2012 de Londres ses trois titres olympiques du 100, 200 et 4x100 m afin, comme il le répète, "d'entrer dans la légende."

Libé
Mardi 14 Février 2012

Lu 143 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs