Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le docteur Bouhamia, directeur régional de la Santé à Laâyoune : « Aucun cas de grippe porcine dans les provinces sahariennes »




Le docteur Bouhamia, directeur régional de la Santé à Laâyoune : « Aucun cas de grippe porcine dans les provinces sahariennes »
Dernièrement certains confrères ont écrit que des cas de grippe porcine ont été enregistrés à Tan Tan, donc dans les provinces sahariennes.
Pour en avoir le cœur net et informer ses lecteurs, Libération a posé la question au docteur Bouhamia, directeur régional de la santé à Laâyoune. Entretien.

Libé : Docteur, d’aucuns ont parlé de cas de grippe porcine à Tan Tan. Est-ce qu’il y a eu des cas de ce fléau dans les provinces du Sud ?

Docteur Bouhamia : A ce jour, aucun cas n’a été enregistré. Que ce soit à Laâyoune ou ailleurs dans les autres provinces sahariennes. Nous sommes très vigilants.

Quelles sont les mesures prises pour prévenir ce fléau ?

Pour prévenir ce fléau, la Direction de la santé au niveau de Laâyoune a ouvert des centres de santé que nous appelons des postes frontières de santé tant à l’aéroport Hassan 1er de Laâyoune que dans les différents ports de la région. Des centres ont aussi été ouverts à la périphérie de la ville à Boucraâ, El-Marsa et Tarfaya. Des équipes sont mobilisées 24 heures sur 24, des séances de sensibilisation et de formation ont été organisées en faveur du personnel des établissements publics de santé, aussi bien en ville que dans la périphérie et un renforcement de la surveillance de la grippe est en vigueur.
Par ailleurs, des réunions de sensibilisation avec le poste de commandement provincial ont lieu régulièrement. En plus de cela, des lots de médicaments ainsi que des masques, des combinaisons, des lunettes des thermomètres frontaux, des gants jetables et des blouses  ont été distribués dans les différents centres de santé. En ce qui concerne les confrères du privé, des kits et des manuels de procédures ont été distribués.

Pour la sensibilisation du grand public que comptez-vous entreprendre ?

Pour la sensibilisation du grand public, nous avons prévu en plus d’entretiens au cours du journal télévisé, avec la chaîne de télévision régionale de Laâyoune qui est très suivie au niveau des trois régions, nous comptons organiser des tables rondes qui, nous en sommes sûrs, auront un grand impact sur la population de ces régions.

Peut-on dire que pour le moment aucune anomalie n’est à signaler ?

En effet, dans l’état actuel des choses, rien à signaler, tout va bien.

Propos recueillis par Ahmadou El-Katab
Jeudi 25 Juin 2009

Lu 884 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs