Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le discours Royal, une feuille de route pour l’AREF/SMD




Le discours Royal, une feuille de route pour l’AREF/SMD
L'Académie régionale éducation-formation Souss-Massa-Drâa (AREF/SMD) entame la rentrée scolaire 2013/2014 sous le signe "Pour une bonne gouvernance au service de la promotion de nos établissements publics" inspirée en ceci par la teneur et les orientations contenues dans le discours Royal du 20 août dernier, du fait qu'il constitue une feuille de route ayant identifié avec précision nombre de dysfonctionnements et posé avec profondeur les moyens de les juguler, a affirmé le directeur de l'Académie Ali Berrad.
M. Berrad a déclaré à la MAP que le discours Royal a relevé nombre de dysfonctionnements du système éducatif et mis l'accent, en vue de les dépasser, sur l'importance d'opérationnaliser le Conseil supérieur de l'enseignement, tout en privilégiant un large débat sur les grandes questions du secteur pour répondre au mieux aux attentes des Marocains en la matière.
Le discours Royal aura à nouveau souligné l'importance d'une mobilisation collective et d'une forte implication de tout un chacun dans les chantiers de l'éducation-formation en termes de planification, d'exécution et d'évaluation pour que ce secteur ne soit plus tenu pour l'unique responsable de tous les dysfonctionnements, a-t-il dit.
Pour lui, le ministère aura beau mobiliser des ressources humaines et matérielles, le secteur aura instamment besoin d'une approche rationnelle et de bonne gouvernance "et c'est ce que nous avons essayé d'accomplir au niveau de cette Académie avec des résultats probants sur les plans budgétaire, administratif et pédagogique", a-t-il dit, rappelant au passage que la région Souss-Massa-Drâa est arrivée, l'année dernière, deuxième à l'échelle nationale en termes de taux de réussite au baccalauréat avec 62,8%, soit 20.181 bacheliers au total (642 mentions très bien et 2125 mentions bien).
Rappelant que les préparatifs de l'actuelle rentrée scolaire ont été amorcés dès mars-avril dernier (cartes pédagogiques, mobilité des ressources humaines), il a fait état d'une série de réunions entamées, dès le 29 août dernier au siège de l'Académie, avec les délégués du ministère, les chefs de divisions, les chefs de services et les inspecteurs et autres responsables en vue de veiller, selon une approche d'écoute et de proximité, au déroulement de l'actuelle rentrée scolaire dans les meilleures conditions.
Chiffres à l'appui, il a fait observer que le nombre des élèves scolarisés au niveau de la région est passé de 738.223 à 760.467, avec des variations entre le primaire (+0,9 %), le préparatoire (+8,5 %) et le qualifiant (+0,7 %), notant qu'au total 1511 nouveaux enseignants ont rejoint cette année la région et se répartissent entre le primaire (514), le préparatoire (360) et le secondaire qualifiant (637).
L'Académie a également délivré 18 autorisations pour le préscolaire, 11 autorisations d'enseignement privé et 8 autres autorisations d'extension, a-t-il signalé, faisant état de la mise en place de 5 nouvelles écoles autonomes (40 salles d'études au total) et de 23 nouveaux établissements scolaires, outre la création de plus de 60 salles d'études au sein des écoles communautaires dans l'ensemble de cette région, qui couvre 9 provinces et 11% du territoire national et compte 11% de la population du pays répartie entre 24 communes urbaines et 217 collectivités rurales.
Sur le plan social, M. Berrad a évoqué la création de 4 nouveaux internats avec une capacité d'accueil de 280 pensionnaires, alors que le nombre des bénéficiaires des cantines scolaires passera à 157.379 élèves (+ 2 %) et celui des bénéficiaires des bourses d'étude devra atteindre 22.892 (+4,5 %), sans oublier la mobilisation de 38 bus de transport scolaire au profit de 1200 élèves.
Il a ajouté que le nombre des bénéficiaires du programme "Tayssir", dédié à la lutte contre le décrochage scolaire, devra toucher 134 mille élèves (74 mille familles) et celui des bénéficiaires de la campagne "Un million de cartables" est estimé à 431.627 élèves du primaire, contre 88.779 élèves du secondaire.
Tout en se félicitant du large maillage de partenariats tissés par l'Académie avec plusieurs institutions, dont le Conseil régional Souss-Massa-Drâa, l'Entraide nationale, les programmes provinciaux et préfectoraux de l'Initiative nationale pour le développement humain, ainsi qu'avec les acteurs de la société civile, le même responsable a prévenu que la nature semi-rurale de la région met une pression supplémentaire sur le budget du ministère qui, à terme, sera dans l'incapacité de répondre à une demande sur les bourses d'étude en croissance annuelle estimée entre 5 et 10%.       

MAP
Lundi 9 Septembre 2013

Lu 465 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs