Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le dialogue de sourds prévaut toujours entre les employés des autoroutes et la direction d’ADM




Le conflit social opposant le Syndicat national des employés des centres d’exploitation d’ADM et la direction des Autoroutes du Maroc (ADM) ne semble pas prendre fin.
A preuve, chaque partie campe sur ses positions. Tandis que la direction d’ADM considère qu’aucune relation de travail ne lie les employés de ces centres à la société et que si ces derniers veulent protester, qu’ils le fassent devant les sièges des sociétés d’intérim dont ils relèvent, le syndicat soutient le contraire. Il a d’ailleurs tenu avant-hier une conférence de presse au siège de l’UMT à Casablanca au cours de laquelle son secrétaire national, Abdellatif Soutih, a battu en brèche, preuves à l’appui, ce qu’il a qualifié d’«allégations» de la direction d’ADM.
Ledit syndicat a, en l’occasion, distribué aux journalistes un dossier de presse contenant les PV des réunions tenues entre ses représentants et ceux de la direction d’ADM depuis 2012.
Abdellatif Soutih a affirmé devant les journalistes que les deux parties ont tenu quelque 50 réunions depuis 2011 qui ont abouti à l’élaboration d’une convention collective dont les représentants des employés et ceux d’ADM ont paraphé la première mouture le 23 juin 2016 dans l’attente que le directeur des Autoroutes du Maroc, Anouar Ben Azzouz, la signe à son tour pour qu’elle devienne effective. Mais ADM s’est, selon Abdellatif Soutih, rétractée à la suite de la réunion de son Conseil d’administration fin juillet 2016.
«Si nous étions réellement de simples employés de sociétés d’intérim liées à ADM par des contrats de prestation de services et qu’aucun contrat de travail ne nous lie à ADM, pourquoi la direction a-t-elle accepté de négocier avec notre syndicat depuis 2011? », s’est demandé le secrétaire national du Syndicat des employés.
Il a  également mis en exergue le fait que la finalité des luttes que les employés d’ADM mènent depuis des années vise à régulariser leur situation juridique. Laquelle a été qualifiée de «schizophrénique». «Figurez-vous que des employés ont des contrats à durée indéterminée avec une société d’intérim qui est liée à ADM par un contrat à durée déterminée. C’est une situation inédite qui n’existe nulle part ailleurs», a souligné Abdellatif Soutih.
Il a, en outre, précisé qu’un bureau d’étude international chargé par ADM a fait une étude sur «L’évolution de la gestion des activités de perception de péage et d’assistance». La signature d’une convention collective a été proposée par celui-ci pour gérer la période transitoire à l’issue de laquelle ADM devrait faire émerger un partenaire de référence.
Il convient de rappeler que les employés des Autoroutes du Maroc  avaient observé du 20 à 22 novembre 2016 une grève de 48 heures. Selon Soutih, ce débrayage a vu la participation de 99% des salariés des centres d’exploitation d’ADM (1100 employés disposant du CDI selon ses estimations), alors même que la direction avait recouru à quelques sociétés spécialisées dans la sécurité et le transport de fonds pour «casser la grève».
«Après ce mouvement de protestation, aucun dialogue n’a été  engagé avec la direction d’ADM. Pis encore, celle-ci ne semble pas vouloir emprunter cette voie. A preuve : elle a lancé un appel d’offres pour contracter avec une nouvelle société d’intérim», a-t-il précisé. Et d’ajouter que le Syndicat national des employés des centres d’exploitation d’ADM tiendra prochainement son Conseil national pour décider des nouvelles formes de protestation à entreprendre.

T. Mourad
Vendredi 2 Décembre 2016

Lu 1398 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs