Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le développement propre de la décharge d’Akreuch au centre des débats

Réduire les émissions de gaz à effet de serre




Le développement propre de la décharge d’Akreuch au centre des débats
Une journée de communication et de concertation sur le mécanisme de développement propre (MDP) de la décharge d’Akreuch a été organisée récemment à Rabat, à l’initiative de la commune urbaine de la ville.

Le MDP, un mécanisme élaboré dans le cadre du Protocole de Kyoto, a pour objectif principal de réduire les émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.
Lors de cette journée, le président de la commune urbaine de Rabat, Fathallah Oualalou a souligné la volonté de la commune de tirer profit du MDP, ajoutant que l’ancien dépotoir d’Akreuch a fait l’objet d’un projet dans le cadre du MDP.
Saluant “le progrès remarquable” de ce projet, M. Oualalou a indiqué qu’il a permis de mettre à niveau la décharge d’Akreuch, de réduire ses effets négatifs sur l’environnement et de préparer un projet de conversion en biogaz.
Le Fonds d’équipement communal, en charge de la coordination du programme du MDP dans le domaine des déchets solides, offre une assistance technique, juridique et financière et un cadre structurant afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. La gestion des déchets solides est devenue un sujet d’une grande importance au Maroc en raison de leurs quantités produites chaque année, qui s’élèvent à 5 millions de tonnes actuellement et devraient se chiffrer à 6,2 millions de tonnes en 2020.
Face aux défis environnementaux conséquents de cette situation, les collectivités territoriales qui sont chargées de la collecte et de la gestion des déchets sont de plus en plus confrontées à d’immenses difficultés financières, humaines et matérielles.
Afin de soutenir les efforts de ces collectivités, l’administration territoriale a élaboré un projet national de gestion des déchets domestiques visant leur mise à niveau et le développement des systèmes de leur gestion et traitement à travers des projets permettant la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la promotion du biogaz.

Libé
Jeudi 19 Décembre 2013

Lu 518 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs