Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le développement du secteur solaire tributaire de l’intervention collective des différentes parties prenantes

Un atelier de travail à Marrakech




Le développement du secteur solaire tributaire de l’intervention collective des différentes parties prenantes
La promotion du secteur de l’énergie solaire «ne peut se concrétiser sans une intervention collective» des différentes parties prenantes qui disposent des ressources et moyens nécessaires pour «contribuer à l’atteinte des objectifs d’un tel développement», a souligné le président du Directoire de MASEN (Moroccan agency for solar energy), Mustapha Bakkoury.
Ces objectifs permettront «d’assurer une alternative aux énergies conventionnelles et d’apporter un début de réponse à la problématique des changements climatiques», a-t-il indiqué lors d’un atelier de travail sur «le développement et le management des projets solaires à grande échelle», organisé les 21 et 22 octobre à Marrakech.
 Pour M. Bakkoury, il s’agit également d’œuvrer pour atteindre l’équilibre économique dans les meilleurs délais, ajoutant, à cet égard, que cela «ne peut être possible sans la matérialisation des économies d’échelle et le déploiement de nombreux projets dans ce secteur».
Cet atelier, ayant pour principal objectif l’accélération de cette dynamique, va de pair avec la mission de MASEN, une agence qui ambitionne d’«être une force de proposition à l’échelle nationale et internationale», a-t-il encore dit. Dans le même cadre, le chef de MASEN s’est félicité de la qualité des échanges qui ont pu avoir lieu sur divers sujets de grand intérêt, ainsi que du partage de savoir et de connaissance sur le développement de projets solaires d’envergure entre les différents intervenants lors de ce rendez-vous.
Organisé par MASEN en collaboration avec la Banque mondiale (BM), sous l’égide de l’Initiative énergie durable pour tous (SE4All) de l’ONU, cet atelier a réuni des décideurs et des dirigeants dans le domaine de l’énergie solaire venus de pays leaders dans le secteur, dont la Chine, l’Inde et l’Afrique du Sud, ainsi que des pays de la région MENA, de l’Europe et des Amériques. Des experts d’institutions financières internationales ont présenté également leurs points de vue et leurs expériences dans ce secteur.
Cette rencontre a été, en outre, l’occasion de faire le point sur des expériences de différents pays et d’enrichir la compréhension sur les nouveaux enjeux et opportunités en la matière. Il a été question également d’examiner les différents éléments clés pour le développement de projets solaires à forte dimension socioéconomique et respectueux des normes écologiques mondialement reconnues.

MAP
Jeudi 24 Octobre 2013

Lu 132 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs