Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le derby sourit à Séville




Le Séville FC règne sur la capitale andalouse: un but victorieux du capitaine Vicente Iborra lui a permis de renverser le Betis (2-1) samedi dans le derby sévillan de la 24e journée du Championnat d'Espagne, rejoignant le Real Madrid en tête du classement provisoire.
Méconnaissables en première période et menés 1-0 après un coup franc direct de Riza Durmisi (37e), les joueurs de Jorge Sampaoli ont réussi à retourner la situation au stade Benito-Villamarin grâce à deux buts sur coups de pied arrêtés, signés Gabriel Mercado (57e) et Iborra (77e). Ce second but décisif semble néanmoins entaché d'un hors-jeu non signalé.
C'est le cinquième derby sévillan consécutif remporté par le Séville FC, invaincu toutes compétitions confondues face à son voisin "betico" depuis 2014.
Ce succès permet au Séville FC (52 pts) de remonter provisoirement à hauteur du Real, qui compte deux matches de moins que les Andalous et devait se déplacer à Villarreal dimanche. Le FC Barcelone, 3e à une longueur, devait se rendre hier pour sa part sur le terrain de l'Atletico Madrid.
Sur la pelouse du Betis, chaque équipe a eu sa période de domination: les "Beticos" ont pris un net ascendant en première période, asphyxiant les "Sevillistas" par leur pressing très haut.
Il semblait alors difficile de reconnaître l'équipe de Jorge Sampaoli, très séduisante mercredi contre Leicester en huitièmes de finale aller de Ligue des champions (2-1) et particulièrement timorée samedi en début de match.
Les "Beticos" en ont profité pour multiplier les tentatives, comme ces frappes de Ruben Castro (14e, 15e) ou cette tête d'Aïssa Mandi qui s'est écrasée sur le haut de la transversale (26e). Finalement, le latéral danois Riza Durmisi a concrétisé cette domination d'un coup franc direct qui a transpercé le mur (37e).
Mais dans un match haché et tendu, Séville s'est réveillé en seconde période avec l'entrée en jeu d'Iborra (46e).
Celui-ci a d'abord buté sur le gardien "betico" Adan et Mercado, qui avait suivi, a inscrit un but opportuniste après avoir déjà marqué à l'aller en septembre (1-0). Le même Iborra a ensuite devancé la sortie d'Adan pour glisser au fond un ballon remisé par Steven N'Zonzi (77e). Le Français semblait néanmoins hors-jeu au départ du coup franc.
Quoi qu'il en soit, le but a été validé et il a donné la victoire aux "Sevillistas", qui confirment journée après journée leur ambition de se mêler jusqu'au bout à la course au titre. Voilà Real et Barça mis sous pression avant un dimanche palpitant!

Libé
Lundi 27 Février 2017

Lu 176 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs