Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le cycle de cinéma “Le Scénario” se poursuit à l’Institut Cervantès : Les films «Intacto» et «Juana la loca» projetés à Rabat




Les cessions hebdomadaires de cinéma à l'Institut Cervantès de Rabat clôturent le mois d'avril avec deux films de haut niveau : «Intacto» (Intacte), écrit par Juan Carlos Fresnadillo et Andres Koppel et «Juana la loca» (Juana la folle), dont le scénario est écrit par Vicente Aranda et Antonio Larreta. Ces deux productions seront projetées respectivement les 23 et 29 avril à l’Institut Cervantès de Rabat.
«Intacto» raconte l'histoire de Federico, un véritable spécialiste pour découvrir des personnes touchées par le don de la chance. Il passe par des moments difficiles puisqu'il a perdu son travail dans un casino aux ordres de Sam ‘le Juif’, celui qui lui a pris sa fortune. Il se fixe sur son désir de se venger de ce sinistre personnage et pour cela, disposera de la complicité de Tomás, un malfaiteur de banques, seul survivant d'un accident aérien et dans lequel Federico croit percevoir des facultés extraordinaires. Dans cette trame complexe s’implique une femme, agent de police, qui poursuit le voleur et essaie d'expier également une faute de son passé.
« Intacto » est joué par l'acteur argentin Leonardo Sbaraglia, Eusebio Poncela, Mónica López et Antonio Dechent, en soulignant l'intervention spéciale du vétéran acteur suédois Max Von Sydow. Ce film a été candidat à huit prix Goya en 2002.
Autre protagoniste de ces prix et qui en a gagné trois, l'histoire d'amour et de jalousie, « Juana la Loca » qui sera projeté le 29 avril au Cervantès de Rabat.
Ce film raconte l'histoire de l'infante Juana de Castille, qui contracte le mariage en Flandres avec Felipe El Hermoso, dont elle tombera amoureuse de manière maladive malgré un début d'amour mutuel. Toutefois, les décès de ses frères et de sa mère, Isabel la Catholique, font de l'infante Juana la reine de Castille et héritière de la couronne d'Aragon. Ces événements aboutiront à deux batailles que devra livrer Juana, une politique, entre la noblesse flamande et castillane, et une autre, beaucoup plus pénible, celle matrimoniale.
Ce film, inspiré de l'œuvre de théâtre de Manuel Tamayo et Baus, «Folie d'amour», est joué par Pilar López de Ayala qui a obtenu la Concha de Oro à la meilleure actrice au Festival de cinéma de San Sebastian 2001. Le cycle de cinéma ‘Le scénario’ est projeté dans la salle du Cervantès de Rabat, et celui-ci continuera pendant les mois de mai et juin avec de nouvelles contributions cinématographiques.

E.B
Mercredi 22 Avril 2009

Lu 191 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs