Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le concours contre nature du CHU annulé : Les techniciens n’exerceront pas comme infirmiers à Marrakech




Le concours qui devait avoir lieu le 25 décembre prochain pour le recrutement  de pseudo-infirmiers pour le CHU Mohammed VI de Marrakech vient d’être annulé.   Après l’annonce de ce concours contre-nature ne respectant nullement le statut organisant  le corps des infirmiers de la Santé publique et toutes les dispositions réglementaires en vigueur, le Syndicat national de la santé publique au CHU de Marrakech, affilié à la FDT, a exprimé ses inquiétudes et dénoncé cette décision irresponsable qui touche au fond la crédibilité  de la profession d’infirmier.  Il a organisé des grèves, sit-in, marches et adressé des correspondances aux responsables concernés. Bref,  toutes sortes d’actions ont été entreprises par le bureau local pour mettre fin, outre à la tension qui y prévaut et la pression exercée par la direction du Centre, à cette aberration. En effet, le directeur du CHU de Marrakech dans une tentative de parer au manque de personnel a commis  cette absurdité en voulant organiser un concours  pour permettre à des lauréats d’établissements privés, une quarantaine, recrutés à titre de techniciens, d’exercer en tant qu’infirmiers. Sans en avoir ni la formation ni l’expérience.  Pourtant le Décret n° 2-93-602 du 13 Joumada 1 1414 (29 octobre 1993) portant création des instituts de formation aux carrières de santé est clair.
Ce déficit de personnel dans le secteur de la santé affecte non seulement le CHU de Marrakech, mais également l’ensemble des centres  et les autres établissements hospitaliers du Maroc. Les raisons sont connues, à savoir les départs volontaires, les départs à la retraite et l’insuffisance d’instituts et autres établissements de formation de ce type de personnel médical dans toutes ses filières.
Selon une source syndicale, contourner la loi par un professeur connu pour ses compétences est inadmissible et sa décision n’a qu’une seule explication, à savoir dévaloriser et décrédibiliser la profession.
Le dernier sit-in de protestation auquel a appelé le bureau local, organisé mercredi dernier par le personnel exerçant au CHU et qui a donné lieu à une manifestation de protestation des patients et de leurs proches surpris d’ailleurs de voir les portes fermées a été concluant puisque la direction a entendu raison en annulant ce concours.  

Libé
Samedi 17 Décembre 2011

Lu 1127 fois


1.Posté par mazwari le 17/12/2011 23:47
felicitation vive l infirmier marocain vive le syndicat FDT a marrakech et plus de militantisme

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs