Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le comédien Aziz El Alaoui n’est plus




Le comédien Aziz El Alaoui n’est plus
Le comédien marocain Aziz El Alaoui s’est éteint, jeudi après-midi dans une clinique de Rabat, des suites d’une crise cardiaque, à l’âge de 47 ans, a annoncé à la MAP l’artiste Hassan Nafali, de la Coalition marocaine de la culture et des arts.

 Le défunt avait été admis à la clinique il y a quelque jours après avoir subi une crise cardiaque soudaine. Il présentait des signes de rétablissement avant de rechuter brutalement, pour rendre l’âme peu ce jeudi laissant deux enfants.
Aussitôt la triste nouvelle répandue, nombre de ses fans se sont rassemblés devant la clinique. Dans une déclaration à la MAP, l‘acteur Mohamed El Jam n’a pu cacher sa profonde émotion après le décès de cet acteur dont il était le “père spirituel”.

 D’une voix chevrotante, El Jam s’est remémoré le parcours artistique étincelant du défunt et les pièces de théâtre et sitcoms dans lesquels ils se sont côtoyés, mettant en valeur ses hautes qualités humaines et professionnelles qui lui ont valu l’affection et le respect du public, mais aussi du monde de l’art et de la culture.
Aziz El Alaoui a “développé un style de comédie qui lui est propre” lui permettant de gagner les cœurs du public au Maroc, toutes catégories confondues, a-t-il estimé.

Le regretté artiste est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en économie et lauréat du département Théâtre relevant du Théâtre national Mohammed V (promotion 1988). 

Il a entamé sa carrière artistique au sein de Mouhtaraf Al-Fan Al-Masrahi, sous la direction de Abbas Ibrahim, avant de rejoindre, en 2000, le groupe “Al-Masrah Al-Watani” avec lequel il a émergé comme étoile montante du 4ème art national. 

Le défunt a interprété des rôles dans une série d’œuvres pour la télévision et le théâtre, particulièrement la série “Dar El Warata”, le sitcom “Lâam Touil” et la pièce théâtrale “Alkouk fa Sandouq“, en plus d’autres œuvres pour enfants et dans le cinéma.

Au théâtre national, il a joué avec brio dans les pièces “Hada nta”, “Al Mar’a allati” et Machaf mara”, et dans des productions pour TV telles que “A’ilat si marbouh” et “Sir ta tji”, entre autres.

MAP
Samedi 24 Mars 2012

Lu 1951 fois


1.Posté par abdellah ouchagour le 29/03/2012 08:27
Inna Lillah Wa Inna Ilayhe Raje3oun.

Repose en paix et que Dieu aie ton ame.

J'aimais beacoup ton style. Toujours les bons qui partent les premiers.

2.Posté par raoui khalid le 01/04/2012 15:54
inna lilahi oua inna ilayhi rajeone

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs