Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le come back de Robert Redford




Le come back de Robert Redford
Grand gourou du cinéma indépendant pourtant adulé à Hollywood, Robert Redford (76 ans) a confirmé de lui-même sa présence au générique du prochain opus de Captain America, The Winter Soldier, réalisé par Joe et Anthony Russo. Redford y campera le dirigeant d’une agence gouvernementale secrète. Quant au synopsis, pour l’instant très vague, il verra s’opposer Captain America à un nouvel ennemi, le Soldat d’Hiver.
Niant être à court d’argent, Robert Redford fait “ce film parce qu’il est différent” et “nouveau” dans l’esprit de celui à qui l’on doit notamment, la création du célèbre Festival de Sundance. Confirmant l’information au Los Angeles Times, Robert Redford était depuis une semaine très pressenti pour y figurer: The First Avenger, film qui avait rapporté 370 millions de dollars de recettes.
 Un engouement certain qui n’a pas manqué d’interpeller Robert Redford, même si celui-ci ironise sur la nature financière de son futur projet : “Je vous l’ai dit, il n’y a pas d’argent dans ces films”, a-t-il déclaré à l’occasion d’un événement sur le film indépendant à Los Angeles, en Californie.
Un retour inattendu pour l’acteur multi-récompensé des Hommes du président, Out of Africa ou encore L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux. Plus rare ces dernières années, Robert Redford avait joué la carte politique, que ce soit au côté de Tom Cruise dans Lions et agneaux ou en dirigeant James McAvoy dans La Conspiration, deux films qu’il a réalisé.
“Je pense que ces films sont vraiment puissants (...) C’est le genre de films que j’aurais adoré voir enfant”, s’est encore défendu l’acteur si on en croit le LA Times. Remarié en 2009 avec l’artiste peintre Sybille Szaggars, Robert Redford compte bien revenir au premier plan et rattraper le temps perdu. Il donnera ainsi la réplique à Shia LaBeouf dans son prochain long-métrage, Sous Surveillance avant de retrouver le grand écran et l’aventure dans All is Lost, second film de J.C. Chandor à qui l’on doit le très rôdé Margin Call.
“J’aime l’idée d’explorer de nouveaux horizons (...). Ça m’enthousiasme, a-t-il confié. Je pense aussi que ce sont des gens qui savent vraiment ce qu’ils font”. Captain America : The Winter Soldier comptera, outre le réalisateur oscarisé en 1981 pour Des gens comme les autres, Chris Evans toujours enveloppé dans le costume du héros patriote, ainsi que Sebastian Stan, Scarlett Johansson (et le retour de la Veuve Noire), Anthony Mackie, Emily VanCamp, Samuel L. Jackson, Hayley Atwell et Toby Jones.

Libé
Mercredi 3 Avril 2013

Lu 283 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs