Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le club des investisseurs de Ouarzazate appelle à une justice fiscale




Le club des investisseurs de Ouarzazate appelle à une justice fiscale
Les opérateurs économiques de la région d’Ouarzazate ont été unanimes, jeudi, à souligner la nécessité de rétablir le climat de confiance devant régir la relation entre l’administration des impôts et les redevables. Seuls des mécanismes viables et propices seraient à même d’aider les actuels investisseurs pour surmonter une crise qui perdure.
Il est aussi question d’encourager, selon eux, l’ambiance des affaires et d’inciter d’autres investisseurs à s’installer dans cette région prometteuse. Ils ont également appelé à la simplification des procédures administratives et juridiques, dans la perspective d’instaurer  une justice fiscale. Pour ce faire, les intervenants lors de cette rencontre organisée par la Fédération des investisseurs à Ouarzazate (FIO), en partenariat avec la direction des impôts de Marrakech, ont également préconisé des mesures urgentes inspirées du principe de la bonne gouvernance, notamment en matière de prélèvement des impôts. Il serait, ainsi, judicieux de prendre en considération la mauvaise conjoncture de certains secteurs, comme le tourisme. Et pourquoi pas, renchérissent les participants à cette rencontre, faire jouir la région d’Ouarzazate, Zagora et Tinghir d’avantages fiscaux, à l’instar d’autres régions sur le plan économique. Le président de la FIO, Mohamed Hilali n’a pas laissé passer cette occasion sans mettre l’accent sur les difficultés qui entravent le processus d’investissement dans la région. Ce genre de rencontres, dit-il, est le seul moyen d’informer les opérateurs économiques de leurs droits et devoirs. Et d’ajouter que seule l’initiative de l’aménagement d’une véritable zone industrielle serait  à même de créer des conditions favorables à plus d’investissement dans la région. Au grand bonheur d’une demande d’emploi locale croissante. 

Mustapha Elouizi
Samedi 16 Mars 2013

Lu 450 fois


1.Posté par Lucky Ozz le 21/03/2013 10:06
Nous sommes une agence d'organisation de circuits et de raids, basée à Ouarzazate depuis bientôt 16 ans et nous subissons la crise de ces dernières années comme tous les organismes qui vivent du tourisme.
Cependant je suis très étonné de découvrir qu'il existe un "club des investisseurs" dont nous n'avons jamais entendu parler...
Il est vrai que nous sommes régulièrement oubliés lorsqu'il s'agit de consultations dans le domaine touristique ! A croire que le tourisme ne concerne que les hôtels et les transports touristiques, en oubliant totalement ceux qui participent efficacement aux loisirs et à l'animation de la région...
Espérons que si des mesures sont prises pour aider les entreprises, nous serons pour une fois concernés...

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs