Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le cinéma africain retrouve Khouribga et son festival La (FFCAK) fête son 40ème anniversaire


La (FFCAK) fête son 40ème anniversaire



La Fondation du Festival du cinéma  africain de Khouribga (FFCAK) a annoncé que la 20ème édition  du festival aura lieu du 2 au 9 septembre prochain et coïncidera avec la  commémoration du quarantième anniversaire de la fondation du festival. Selon le communiqué de la Fondation, le FCAK est un rendez-vous annuel et un lieu de rencontre entre les cinéastes marocains et leurs homologues africains pour l’exposition des  dernières productions cinématographiques africaines.
Le FCAK est l’un des plus anciens festivals du cinéma aux niveaux national et international, puisque sa première édition a été organisée en 1977. Il est devenu un rendez-vous  incontournable de rencontre entre cinéastes, critiques, producteurs et cinéphiles.
Au cours de cette manifestation culturelle, les cinéastes africains projettent leurs dernières  productions cinématographiques et mettent en exergue le rôle  exceptionnel de  la femme africaine, à travers de longs métrages représentant un certain nombre de pays. Les organisateurs ont consacré, des  prix pour les films en  compétition officielle allant du  Grand Prix Osman Sembene au Prix de la Cinéphilie Don Quichotte.
Il est à rappeler que les origines du Festival du cinéma africain de Khouribga remontent aux années soixante-dix.
En effet, le 25 mars 1977, la ville de Khouribga a organisé la première édition de «La Rencontre internationale du cinéma africain» créée par la Fédération nationale des ciné-clubs du Maroc (FNCCM) et l’Association culturelle de Khouribga (ACK). Six éditions  ont été organisées par la FNCCM et l’ACK,  parrainées par le conseil municipal de la ville jusqu’en 1994, date à laquelle «La Rencontre internationale du cinéma africain» a marqué une pause qui a duré six ans.
En 2000, une journée d’étude a été organisée en vue d’assurer l’indépendance et l’assiduité  de cette manifestation. A l’issue de cette rencontre, organisée par le conseil municipal de Khouribga en collaboration avec le ciné-club de la ville et la participation de la FNCCM, du CCM, du ministère de la Communication et de la Culture, de l’OCP et des autorités locales, l’Association du Festival du cinéma africain a vu le jour. Elle a assuré la tenue de cinq éditions successives grâce aux efforts de tous les partenaires.
En 2002, la 8ème  édition  du festival a bénéficié  du Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. La 12ème éditionna connu la naissance de la Fondation du Festival du cinéma africain présidée par Noureddine Saïl qui, depuis, ne cesse de déployer de grands efforts pour assurer la réussite de ce rendez-vous cinématographique.
Aujourd’hui, le FCAK en est à sa 20ème édition, grâce au soutien des différents acteurs : l’OCP, partenaire officiel du festival, les conseils municipal, régional et  provincial, le CCM, les autorités locales et l’ACCK (Association du ciné-club de Khouribga).
 

Chouaib Sahnoun
Mardi 18 Juillet 2017

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs