Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le cinéaste tunisien Rhida Behi honoré à Tétouan


L'engagement du cinéma dans le traitement des sujets tabous



Le cinéaste tunisien Rhida Behi honoré à Tétouan
Ses prises de position exprimées à travers l'image, lui ont valu une réputation de cinéaste aux choix osés évoquant les problèmes sociaux d'actualité Rhida Behi, ce réalisateur tunisien crie assez fort son attachement aux valeurs humaines universelles dans ses productions cinématographiques.
Ses œuvres évoquent souvent la réalité sous toutes ses formes (politique, économique et sociale), et la remettent en question, et pour ce faire Rhida compte sur la complicité du spectateur. Ainsi, il a été présenté par les critiques du cinéma tunisien et marocain, respectivement Abdelkarim Kabouss et Driss Jaaîdi lors d'une rencontre sur son parcours artistique et sa filmographie initiée, mardi à Tétouan, dans le cadre du Festival international du cinéma méditerranéen (FICM).
 Behi, cinéaste de l'altérité comme a tenu à le surnommer Abdelkarim Kabouss, est l'un des rares metteurs en scène tunisiens à défendre l'engagement du cinéma dans le traitement des sujets tabous ayant trait aux mutations politiques, sociales, culturelles dans son pays.
Pour ce fils de Kaïrouan, le cinéma est le miroir qui reflète le vécu quotidien des citoyens et leurs aspirations à une vie meilleure et en grand amoureux de mots, il a toujours été saisi par la double signification du mot bonheur, réussite, succès et joie. Dans les films de Rhida, la joie est toujours omniprésente.
Il a relevé avec bonheur le défi de traduire les grandes idées à de grandes œuvres : La boîte magique, Les Hirondelles ne meurent pas à Jérusalem et Champagne amer , ont-ils ajouté.
Cet enfant du cinéma amateur puisqu'il a débuté sa carrière à la Fédération des cinéastes amateurs où il se fait remarquer par un film aux accents provocateurs "Seuils interdits", ne cesse d'évoquer les évolutions que connaissent son pays, sa région et le monde tout entier avec le premier souci de bien transmettre son message cinématographique.

MAP
Jeudi 28 Mars 2013

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs