Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le chocolat, cet ami qui nous veut du bien




Le chocolat est une gourmandise onctueuse et fondante à laquelle il est difficile de résister. La tentation est maximale lors des périodes de fêtes, où les chocolatiers rivalisent d’imagination tout en finesse et en subtilité dans leurs propositions chocolatées...Le chocolat est un aliment très apprécié en France puisque nous sommes 60% à en consommer une fois par semaine et 20% une fois par jour, avec une consommation moyenne de 7 kg de chocolat par an et par personne. Dans le monde, plus d’un million de tonnes de chocolat sont consommées chaque année, ce qui fait du chocolat une gourmandise universelle. Initialement cultivé en Amérique pré-colombienne, le cacao était utilisé par les médecins aztèques comme une plante médicinale et il était la boisson sacrée des dieux Mayas. En Europe, le chocolat fut d’abord un met réservé aux rois et aux reines et il était déjà considéré au XVIII siècle comme un aliment stimulant, digestif et aphrodisiaque. Il était même prescrit comme remède contre la phtisie, le rhume, la diarrhée ou le choléra...
Le chocolat contient 60% de glucides, 30% de lipides, 5% de protéines, de nombreux minéraux (potassium, magnésium, phosphore, calcium, fer). Il est très énergétique (500 Cal/100g) en raison de sa richesse en sucres (57%) et en graisses. Il apporte 60% d’acides gras saturés, mais il est aussi riche en phytostérols qui favorisent l’augmentation du bon cholestérol et la diminution des triglycérides. En comparaison au beurre laitier, le beurre de cacao n’a pas d’effet néfaste sur le taux de cholestérol si le chocolat est consommé en quantité raisonnable. Il contient des vitamines et des polyphénols, substances qui font actuellement l’objet de nombreux travaux visant à démontrer leurs effets protecteurs cardio-vasculaires (diminution du «mauvais» cholestérol et du risque de formation de caillots sanguins). Il renferme aussi des antioxydants capables de s’opposer au vieillissement des cellules, notamment le cuivre et l’épicatéchine 

Libé
Samedi 25 Décembre 2010

Lu 367 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs