Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le chemin de "l’école" en plein été à Témara




Ce sont les vacances d'été. Pourtant, Nassima, âgée de 7ans, se réveille chaque matin à 8h pour se rendre en compagnie de sa mère à " l'école ". En fait, il s’agit du Centre de renforcement des compétences des jeunes à Témara, qu’elle fréquente pour surmonter ses difficultés en lecture et en écriture et bien se préparer pour la prochaine rentrée scolaire.
Comme Nassima, ils sont 60 élèves de Témara, 34 garçons et 26 filles, à bénéficier du programme "lecture estivale" et à rompre, ainsi, avec la mauvaise habitude de se déconnecter complètement de l’école pendant les vacances d'été, ce qui entraîne la perte des acquis scolaires.
Ce programme, mis en œuvre par l’Association marocaine pour l’éducation de la jeunesse (AMEJ), section Témara, s’inscrit dans le cadre du projet " Lire pour réussir ", initié par le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l'Agence américaine pour le développement international (USAID).
Destiné aux élèves de  première et   deuxième années du primaire, ce projet cible les enfants issus de milieux défavorisés et vise à développer leurs capacités et leurs compétences intellectuelles et les aider à bien maitriser les connaissances acquises au cours de l’année scolaire écoulée et à bien se préparer pour la prochaine rentrée.
"Outre les activités éducatives, ce programme propose des ateliers dédiés au dessin, à la peinture, au chant, à la musique, au théâtre, tout en plaçant la lecture au cœur de toute activité, afin de faire de cette pratique une habitude quotidienne et un moment de plaisir et de joie ", a confié à la MAP, le président de l’AMEJ, section Témara, Khalil Saadi.
Dans l’esprit de tout un chacun, ce n’est pas évident de convaincre des enfants de prendre le chemin de l’école pendant les vacances estivales, mais selon les premiers résultats de cette expérience, il suffit de peu pour que des jeunes fassent le choix de la raison, au lieu de suivre l’appel du cœur.

Imane Brougi (MAP)
Samedi 19 Août 2017

Lu 789 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs