Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le chef d'Al-Qaïda au Yémen promet de poursuivre la guerre contre les "Croisés"

Un responsable local et un officier tués




Le chef d'Al-Qaïda au Yémen promet de poursuivre  la guerre contre les "Croisés"
Le chef d'Al-Qaïda au Yémen, Nasser Al-Wahichi, a affirmé que la "guerre contre les Croisés" allait "se poursuivre partout dans le monde", dans une vidéo circulant sur les réseaux jihadistes.
 "Nous allons continuer à élever la bannière de l'islam dans la Péninsule arabique et notre guerre contre les Croisés va se poursuivre partout dans le monde", a-t-il affirmé au milieu de dizaines de ses partisans.
 La vidéo datant de fin mars montre l'accueil réservé, dans un lieu indéfini du Yémen, à 19 membres d'Al-Qaïda s'étant évadés le 13 février à la faveur d'un assaut audacieux contre la prison centrale de Sanaa.
 On voit ces insurgés arriver dans un camp de montagne à bord de véhicules tout terrain. Leurs camarades les accueillent avec des chants et des tirs de joie.
 Certains des évadés y témoignent à visage découvert sur la manière dont l'évasion a été organisée. Mais les visages de certains autres membres du réseau ont été floutés.
 Nasser Al-Wahichi, le chef d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa), avait promis en août de faire libérer ses partisans détenus dans les prisons du pays.
 Il s'était lui-même évadé d'une prison de Sanaa en février 2006 avec 22 autres membres d'Al-Qaïda, en creusant un tunnel entre leur cellule et une mosquée voisine.
 Aqpa, qui a profité de l'affaiblissement du pouvoir central en 2011 pour renforcer son emprise dans le pays, a notamment revendiqué un assaut spectaculaire contre le ministère de la Défense qui a fait 56 morts le 5 décembre.
Le vice-gouverneur de la province d'Al-Baïda au Yémen, où Al-Qaïda est bien implantée, et un officier du renseignement ont été tués mardi dans des attaques séparées attribuées au réseau extrémiste, ont indiqué des responsables.
 Le vice-gouverneur Hussein Dayan a été abattu par des hommes armés et masqués devant son domicile dans la ville d'Al-Baïda, chef-lieu de la province éponyme située dans le centre du Yémen, a expliqué un responsable local qui a requis l'anonymat.
 "L'assassinat porte l'empreinte d'Al-Qaïda", a-t-il affirmé.
 Dans la seconde attaque perpétrée dans la même ville, des hommes armés à moto ont abattu un officier du service des renseignements, le colonel Nasser al-Ramah.
 Là encore, un responsable local a attribué l'attaque à Al-Qaïda.
 La province d'Al-Baïda est considérée comme un fief d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa).
 Le réseau, dont les hommes sont implantés dans les zones montagneuses, mène régulièrement des attaques contre les forces de sécurité dans cette région. La semaine dernière, un soldat avait été tué dans une attaque qui avait visé trois patrouilles de l'armée.
 Al-Qaïda a tiré profit de l'affaiblissement du pouvoir central à la suite du soulèvement populaire de 2011 contre l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh pour renforcer sa présence dans le pays, surtout dans le Sud et le Sud-Est. 

AFP
Jeudi 17 Avril 2014

Lu 565 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs