Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le chantre de toutes les révolutions, tire sa révérence




Le chantre de toutes  les révolutions, tire  sa révérence
Le poète égyptien, Ahmed Fouad Najm, s’est éteint mardi 3 décembre 2013, à l’âge de 84 ans, à son domicile au Caire. Chantre invétéré de toutes les révolutions, et ennemi irréductible de toutes les dictatures, Fouad Najm était connu pour ses poèmes, interprétés par le célèbre chanteur égyptien Cheikh Imam, mais aussi pour ses critiques virulentes des différents Raiss,  qui se sont succédé en Egypte. Ce qui lui a valu de nombreuses années d’emprisonnement. Il aura ainsi  passé 18 années de sa vie derrière les barreaux. C’est  la guerre des Six jours, en 1967, qui a fait connaître ses poèmes à travers le monde arabe.  
En 2007, il a été nommé «Ambassadeur des pauvres», par les Nations unies. Pendant la révolution de 2011, ses poèmes ont été déclamés par les jeunes manifestants de la célèbre place Tahrir. A noter que ce poète hors pair a aussi contribué à la création des deux partis d’opposition El Ahrar et Eddoustour.
 

Libé
Mercredi 1 Janvier 2014

Lu 77 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs