Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le challenge ibérique de Tarik Chaoufi




Le challenge ibérique de Tarik Chaoufi
L’ancien sociétaire du club casablancais l’USC et  n° 1 de l’UCI Africa Tour 2012, Tarik Chaoufi, a signé une licence de professionnelle pour l’année 2013 au Team espagnol Euskaltel-Euskadi.
Chaoufi fait  partie d’un contingent de onze  nouveaux coureurs venus renforcer les rangs de la formation basque. Bien sûr, ce choix n’est pas fortuit, Tarik le doit à sa régularité et à son brillant palmarès national et international. C’est donc le premier cycliste marocain qui tente une expérience professionnelle en Europe. Il aura donc l’honneur d’ouvrir la voie du professionnalisme aux cyclistes nationaux, ce qui ne manquera pas d’avoir  un impact très positif sur leur  niveau et partant, sur l’ensemble du cycliste marocain.  
Equipe professionnelle sur route, Euskaltel-Euskadi participe à l’UCI Pro Tour depuis 2005,  et qui  a été remplacé en 2011 par l’UCI World Tour.  Euskaltel-Euskadi figure parmi les 18 UCI Pro Teams qui participeront en 2013 aux épreuves de l’UCI World Tour.
Faisant désormais partie de l’élite du cyclisme mondial, Tarik Chaoufi aura l’occasion de se confronter aux meilleurs coureurs mondiaux.  Certes, l’enjeu est très grand, mais Tarik est déterminé à défendre ses chances comme il l’a d’ailleurs si bien fait au Tour du Maroc, aux différentes épreuves du circuit africain, et autres épreuves internationales européennes et arabes auxquelles il a participé avec l’équipe nationale de cyclisme.
Natif d’Azrou dans le Moyen-Atlas, Tarik Chaoufi est un coureur sérieux et régulier qui se donne à fond en course. Coureur africain numéro un et Champion du Maroc sur route 2012, il a également remporté le Trophée du Prince Héritier (Challenge du Prince), le G. P. Sakia Al Hamra (Challenges de la Marche Verte), le Challenge Khouribga (Challenges phosphatiers), deux étapes du Tour du Maroc (2ème et 7ème  étape), la 4ème étape de la Tropicale Amissa Bongo (2. 1). Tarik Chaoufi vient d’être classé deuxième meilleur sportif pour l’année 2012 derrière Abdelâati Iguider médaillé de bronze aux J. O.  de Londres 2012.
C’est donc un coureur amateur au palmarès très bien garni que les responsables de l’UCI Pro Team basque ont choisi pour renforcer leur équipe et qui, nous l’espérons, sera le meilleur ambassadeur du  cyclisme national et partant du sport marocain en Europe et ailleurs.  
Conscient de ses nouvelles responsabilités, Tarik Chaoufi a repris l’entraînement très tôt pour être fin prêt pour le jour ‘’J’’. Et c’est en compagnie de son ami Adil Jelloul et ses deux coéquipiers au sein de l’équipe nationale, Essaïd Abelouache et Adil Réda, qu’il a entamé sa préparation hivernale à Ifrane avant de la pousuivre à Agadir. Il est rentré le 20 décembre 2012 à Azrou où il peaufinera sa préparation avant de rejoindre ses nouveaux coéquipiers à Bilbao.

M’Bark Chbani
Vendredi 4 Janvier 2013

Lu 858 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs