Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le cerveau des ados peut prédire les tubes de demain !




Les réactions cérébrales des adolescents vis-à-vis de la musique permettraient de connaître les futurs hits.
Les adolescents sont un public de choix pour l'industrie musicale. Ils peuvent mettre une personnalité en devenir sur orbite, et en aussi peu de temps couler la carrière naissante d'un artiste autrefois prometteur et à la mode. C'est dire si leur avis est important. Une étude vient de démontrer que l'étude du cerveau de ce jeune public permettrait de déceler les nouveaux titres qui deviendraient par la suite des tubes.
"Nous avons démontré scientifiquement qu'il est possible jusqu'à un certain point d'utiliser les techniques d'imagerie du cerveau dans un groupe d'individus pour prédire la popularité d'une chanson, mais aussi d'autres phénomènes culturels", explique Grégory Berns, neuro-économiste et auteur de cette étude.
Mais au départ, l'étude du cerveau des adolescents n'était pas du tout conçue dans cette optique. Cent-vingt chansons d'artistes peu connus, choisies sur le réseau social MySpace ont été proposées à 27 adolescents âgés entre 12 et 17 ans. On leur demandait alors de noter ces titres entre 1 et 5 tout en analysant via un système d'imagerie à résonance magnétique les réactions de leur cerveau. Les résultats devaient servir de base à une réflexion sur l'affectation des opinions chez l'adolescent à cause de la pression du groupe.
Plusieurs titres testés sont devenus par la suite des succès
Mais quelques années plus tard, alors que Grégory Burns regardait American Idol, la déclinaison américaine de "Nouvelle Star", il s'est rendu compte que l'un des titres testés sur les ados était devenu un tube. "C'est alors que j'ai réalisé que nous avions ce groupe de données unique portant sur les réponses du cerveau de ces jeunes quand ils écoutaient les chansons avant que certaines ne deviennent populaires, et commencé à me demander si on aurait pu prévoir laquelle deviendrait un succès", commente-t-il.
L'homme est alors reparti dans ces analyses et a constaté que plusieurs chansons qui sont devenues des succès par la suite, provoquaient chez les adolescents testés une activité cérébrale particulière. Ces données comparées aux chiffres de vente entre 2007 et 2010 montrent des résultats significatifs. Les adolescents peuvent donc prévoir les succès de demain, sans même le savoir.

Zigonet
Vendredi 17 Juin 2011

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs