Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le caftan marocain séduit les Algériennes




Le caftan marocain charme les Algériennes au point de devenir "une nécessité" dans les cérémonies de mariage, aussi bien pour la mariée que pour les invitées, écrit le quotidien algérien "El Hiwar" dans son édition du lundi.
Après avoir mis l'accent sur l'engouement remarqué des femmes, lors de la 42ème Foire internationale d'Alger (30 mai - 04 juin 2009), pour les habits traditionnels et les meubles marocains, de "grande qualité et faits mains".
L'auteur de l'article s'attarde sur les explications fournies par un exposant marocain, comme elle rapporte les impressions d'une visiteuse férue de tenues marocaines.
"Le caftan marocain, œuvre alliant authenticité et modernité, donne à la femme une personnalité évoquant les reines d'antan, dans leurs robes mythiques", souligne cet exposant qui n'a pas lésiné sur les détails concernant la confection, entièrement manuelle, du caftan et de la djellaba marocains, devenus des habits indétrônables, "sans concurrent", lors des fêtes.
La djellaba et le caftan marocains ne sont pas présents uniquement à l'occasion des foires et salons qui se tiennent en Algérie, mais ils le sont encore de manière plus visible sur le marché local où les Algériennes se les arrachent, fait remarquer le journal, notant que cet engouement n'a pas laissé insensibles les commerçants algériens, ceux de la capitale en particulier, et même des investisseurs étrangers, qui ont commencé à en importer de plus en plus. Cité par la publication, un négociant en costumes traditionnels avance que "les clientes sont à la recherche d'habits alliant discrétion et mode", indiquant que les parures marocaines, qui se caractérisent par leurs jolies coupes et leur richesse en couleurs sont fortement prisées, faisant savoir que la djellaba marocaine longue et la djellaba deux pièces (djellaba à manches longues et larges avec pantalon) ont la côte en Algérie, surtout auprès des femmes mariées, des employées et des étudiantes.
"Le caftan marocain séduit non seulement les femmes arabes, du Machreq et du Maghreb, mais également leurs semblables en Afrique et en Europe", souligne le journal, estimant qu'"avec ce grand rayonnement du caftan, de la djellaba et de la mansouria, les designers marocains auront réussi à faire connaître l'authenticité de leur pays au reste du monde".

MAP
Mercredi 10 Juin 2009

Lu 401 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs