Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le brocoli, remède contre les infarctus?




Il a longtemps été dit que le brocoli était bon pour le coeur. Des chercheurs britanniques pensent avoir trouvé pourquoi. Des scientifiques de l'Imperial College de Londres ont apporté la preuve qu'un composé chimique présent dans le brocoli ainsi que dans d'autres légumes verts pouvait aider à renforcer les mécanismes de défense naturelle qui permettent de prévenir la formation de caillots dans les artères, phénomène souvent responsable d'infarctus du myocarde.
Leurs travaux, financés par une association caritative, la British Heart Foundation, effectués sur des souris, ont montré que le sulforaphane, un composé naturel du brocoli également contenu dans d'autres sortes de choux, activait une protéine présente dans les artères. 'Nous connaissons les bienfaits évidents des légumes pour la santé, mais les mécanismes moléculaires expliquant ces bienfaits sont étonnamment restés inconnus pendant des années', explique Paul Evans, de l'Institut national cardiaque et pulmonaire de l'Imperial College. 'Cette étude apporte une explication possible.'
Les chercheurs savaient déjà que les artères ne s'obstruaient pas uniformément, et que les parties coudées et les ramifications des vaisseaux sanguins où le flux de sang est inégal ou plus lent sont des zones privilégiant la formation de plaques lipidiques responsables des accidents cardiaques. Selon Paul Evans, les recherches de son équipe ont permis de montrer que, dans les parties les plus vulnérables, une protéine, la NRF2, qui joue habituellement un rôle protecteur, est inactive.
'Ce que notre étude a démontré, c'est que le sulforaphane peut protéger ces régions en activant la NRF2.' Les expériences ont été menées avec du sulforaphane, non avec des brocolis. Les chercheurs estiment que la prochaine étape consistera à tester les effets du composé chimique tel qu'il existe dans les légumes. Si sa forme naturelle prouvait son efficacité, ajoute Paul Evans, il y aurait matière à prescrire le sulforaphane sous forme de pilules.

LeMonde.fr
Mardi 8 Septembre 2009

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs