Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le bilan de deux tempêtes aux Philippines s'aggrave


Le pays connaît en moyenne chaque année une vingtaine de typhons



Le bilan de deux tempêtes qui ont déferlé cette semaine sur les Philippines s'est aggravé à 45 morts dimanche alors que plusieurs localités étaient toujours sous l'eau, ont annoncé les services de la Protection civile.
 Des trombes d'eau s'abattent depuis lundi sur l'archipel, frappé tour à tour par le typhon Melor puis par la dépression tropicale Onyok.
 Des zones situées près de cours d'eau au nord de Manille étaient sous trois mètres d'eau tandis que des pluies abondantes continuent de tomber sur la région.
 "Dans notre maison, on a de l'eau jusqu'à la taille. C'est inondé depuis deux jours", a expliqué Mary Jane Bautisa, une habitante de la ville industrielle de Calumpit, à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale.  Elle a dû se réfugier, ainsi que plusieurs autres familles, près d'une église située en hauteur, avec pour seule protection l'auvent fixé à la porte de l'édifice.
 "Mon mari a dû patauger dans l'eau pour retourner chez nous et prendre des vivres", a-t-elle expliqué à l'AFP, ajoutant cependant que la famille était à présent à cours de nourriture.  Les régions de basse altitude situées au nord de Manille font office de bassin de captage pour la pluie qui tombe sur les autres zones de l'île principale de Luzon.
 "Les eaux mettent beaucoup de temps à refluer car il s'agit de la zone la plus basse", a souligné Glenn Diwa, responsable de l'agence régionale de gestion des catastrophes naturelles.
 Plus de 54.000 personnes ont trouvé refuge dans des abris d'urgence mis en place par le gouvernement, sans grand espoir de pouvoir rentrer chez elles pour Noël.
 Melor a traversé le centre de l'archipel d'est en ouest après avoir touché terre lundi, provoquant de graves inondations. Puis vendredi, la dépression tropicale Onyok a touché l'île méridionale de Mindanao, également accompagné de pluies intensives.
 Les Philippines subissent régulièrement des tempêtes meurtrières, avec en moyenne chaque année une vingtaine de typhons.
 L'archipel aux 1.700 îles est souvent la première masse terrestre d'importance que rencontrent les typhons qui se forment dans l'océan Pacifique.
 En novembre 2013, le supertyphon Haiyan avait rasé des localités entières du centre des Philippines, faisant 7.350 morts ou disparus.
 Les scientifiques estiment que la virulence des tempêtes de ces dernières années est imputable au changement climatique.

 

Lundi 21 Décembre 2015

Lu 123 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs