Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le “Ziryab des virtuoses” octroyé à Rachid Zeroual




La flûte orientale «Nay» vivra  aujourd’hui mercredi son meilleur jour de l’année. Et pour cause, la remise du Trophée "Ziryab des Virtuoses" à Rachid Zeroual, au Théâtre national Mohammed V, distinguera seulement le virtuose flûtiste, Rachid Zeroual qui y donnera un concert par la même occasion, mais également un instrument musical magique souvent relégué au second plan. Précurseurs, les membres du Comité national de musique, notamment son président Hassan Mégri, ont bien fait de réhabiliter à la fois le musicien et son instrument. Bref, une manière d’honorer la musique marocaine et ses créateurs.
L’air de cette douce soirée printanière qui débutera à 19h00, sera embaumé par les rythmes de son œuvre instrumentale intitulée «Le souffle de l’âme» (2005 ), fruit  de cinq années de recherches, mettant en exergue, l’âme du patrimoine ancestral du Maroc dont les sources amazighe, romaine, africaine, arabe et andalouse, remontent à la nuit des temps. «Au-delà de son talent, Rachid Zeroual s’est construit au fil des années, un palmarès musical très fécond en prestations de haute gamme qui font de lui un musicien  très sollicité et apprécié par de nombreux artistes (interprètes et compositeurs) de réputation maghrébine et du monde arabe, ainsi que par des musiciens concertistes évoluant sur les scènes internationales des grands festivals de la planète », dit de lui l’artiste et compositeur Hassan Mégri. Bien qu’inconnu du public marocain, Rachid Zeroual développe une belle carrière musicale à l’échelle internationale. Sollicité par des musiciens de renom, il a déjà créé des fusions avec Archi Sheep, Jean-Michel Jarre, Mohammed Abnou entre autres pointures de la musique universelle (jazz, classique, variétés), puis il enregistre des musiques de films en tant que soliste.
La soirée du «Ziryab…» sera également marquée par la présence d’un jeune invité qui creuse talentueusement son bonhomme de chemin. Il s’agit du musicien créateur Nasr Mégri qui, en dépit de son âge, compte déjà à son actif plusieurs albums.

Mustapha Elouizi
Mercredi 25 Avril 2012

Lu 301 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs