Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Wydad renforce ses rangs à tour de bras

Le Khénifri Ounajem et le Malien Diarra, les dernières recrues




Le Wydad renforce ses rangs à tour de bras
Le Wydad de Casablanca est décidé à ne pas lâcher le morceau et continue de renforcer ses rangs à tour de bras en vue d’aborder la phase retour du championnat Elite 1 dans de bonnes dispositions.
A l’instar du mercato d’été, le marché des transferts hivernal a été bien exploité par la direction des Rouges qui n’a pas lésiné sur les moyens pour s’attacher les services de joueurs d’expérience en mesure d’apporter un plus à l’équipe.
Ainsi, le tout dernier arrivé à la demeure wydadie n’est autre que l’ex-sociétaire du Chabab Atlas Khénifra, Mohamed Ounajem. Le joueur le plus en vue de l’équipe khénifrie a opté donc pour le WAC, sachant qu’il a eu d’autres offres de clubs nationaux comme le Raja et l’AS FAR, sans omettre la proposition du club tunisien de Bizerte.
Ounajem a mis le cap donc sur le WAC et il a signé un contrat de 5 ans, alors qu’aucune précision sur le montant de la transaction n’a été avancé de façon officielle. Une nouvelle aventure se présente pour Ounajm qui compte une cape avec l’équipe nationale des locaux. Avec le Wydad, c’est un autre standing qui ne peut être qu’à l’avantage d’Ounajem qui avait fait ses premiers pas avec les amateurs d’Errachidia.
Reste un seul hic à relever, celui de savoir s’il parviendra à s’adapter facilement et à s’imposer comme pièce essentielle dans l’échiquier du coach gallois John Tochak. De par le passé, le Wydad avait recruté de nombreux joueurs qui furent d’excellents crampons dans leurs clubs d’origine mais qui ont peiné à s’imposer sous les couleurs des Rouges et les cas les plus éloquents restent ceux de Najdi, Lamnasfi ou encore Lakhal.
Pourvu que les choses se passent autrement pour Mohamed Ounajem qui a quitté le CAK, bon dernier par excellence, pour le WAC, un leader qui compte le rester jusqu’au bout.
Pour ce faire, hormis Mohamed Ounajem, le Wydad a recruté également au début de ce marché des transferts le défenseur de l’Olympique de Khouribga Omar Serbout, avant de réussir un joli coup en faisant signer l’ex-joueur du Chabab Rif d’Al Hoceima Rachid Hossni, désormais wydadi pour quatre ans et demi.
En plus de ces joueurs du cru, le WAC a procédé au recrutement de l’international espoir malien, Souleiman Diara qui, malgré son jeune âge, compte une expérience continentale avec la sélection de son pays et son ex club du Real Bamako.
Diara a signé pour cinq saisons et demie, un coup de poker pour les dirigeants wydadis qui auraient tout à gagner si le joueur en question brillerait et intéresserait d’autres clubs prêts à mettre le paquet. Le cas contraire, ça sera un salaire de plus ou dans les meilleurs des cas, l’option de prêt est à envisager.
Son statut d’espoir a facilité la transaction du moment où l’effectif de l’équipe première du WAC renferme quatre joueurs étrangers dont deux ne seront pas de la partie lors de la reprise du championnat, à savoir le Congolais Fabrice Ondama et le Gabonais Malik Evouna retenus avec leurs sélections respectives qui disputeront la Coupe d’Afrique des nations qui débutera en cette fin de semaine en Guinée Equatoriale.
A propos d’absence, Tochak devra faire avec de nombreux forfaits. En plus d’Ondama et d’Evouna, il y a aussi Benachour, Kacimi et Asbahi, retenus avec l’équipe nationale olympique, ainsi que Berrabeh et El Hajhouj blessés, mais cela n’empêchera pas le staff technique de saisir pleinement ces deux semaines pour préparer comme il se doit, du côté de Marrakech, la phase retour du championnat.
Au sujet de la Botola, il convient de rappeler que le WAC a bouclé la première moitié de l’exercice sur une série de matches nuls, résultats payés cash en dépit du titre honorifique de champion d’automne. Le WAC totalise 26 points, soit tout juste une petite longueur sur son rival de toujours le Raja de Casablanca, sans oublier que les poursuivants, KACM, OCK, HUSA, FUS et DHJ, restent à l’affût du moindre faux pas. Ce qui promet un sprint final pour le titre des plus spectaculaires au grand bonheur du public et surtout des spectateurs qui sont de plus en plus nombreux à remplir les stades nationaux.

Mehdi El Karnass à l’AS FAR

Le joueur marocain Mehdi El Karnass vient de s’engager avec le club de l’AS FAR pour une durée de deux ans et demi. Le séjour de l’ex-joueur du DHJ en Norvège n’a duré que le temps d’une saison avec le club d’Aalesunds FK, ayant disputé 13 matches sans marquer le moindre but.
El Karnass ne s’était pas adapté avec le club scandinave préférant retourner au pays et rejoindre l’AS FAR qui, selon certaines sources, a déboursé 200.000 euros en vue de résilier le contrat de sa nouvelle recrue.

Mohamed Bouarab
Mercredi 14 Janvier 2015

Lu 1201 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs